Hey... I think I'm a little crazy... no?


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hey... I think I'm a little crazy... no?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cry Iris

avatar

troublemaker.
bitches ain't shit but hoes and tricks.

Messages : 80
Date d'inscription : 01/03/2013
ambition : Aucunes

MessageSujet: Hey... I think I'm a little crazy... no?   Jeu 7 Mar - 21:38



Hey... I think I'm a little crazy... no?
feat. Kwon Dae Hyun & Cry Iris

Tu te réveillas allongée sur un banc, ton long manteau de servant de couverture. Tes yeux mirent un petit moment à s'habituer de nouveau à la lumière du soleil. Tu les frottas doucement et te redressas pour t'assoir. En regardant le sol, tu vis quelques pièces par terre... C'était un peu normal qu'on te prenait pour une clodo non? C'est ce que tu étais en quelque sorte. Même si tu ne te considères pas comme tel. Puisque tu as choisis toi même de vivre comme ça. Tu as décidé de creuser toi même ton propre gouffre où tu t'enfonçais un peu plus chaque jours... Un long frisson te parcoura tout le corps et tu te frottas les bras pour te réchauffer légèrement. Tu ramassas les pièces et les mis dans poche de ta veste. Tu calculais l'argent que tu avais car ton ventre criait famine... Tu avais tout dépensé la veille pour réapprovisionner tes seringues. En parlant de seringues, tu pris ton sac - oreiller occasionnellement - et fouilla à l'intérieur, à la recherche d'un petit quelque chose pour bien commencer la journée... N'importe quoi tant que tu prenais quelque chose. Ton estomac attendrait. Tu fouillais entre tes quelques vêtements et autres trucs dans ce bazard et grognas en prenant conscience que tu n'y étais pas allé de main morte la veille. Tes réserves étaient vides. Enfin... celle dont tu pouvais te permettre dès le matin. Tu n'étais pas suicidaire tout de même... Enfin presque...

Tu te levas, enfilant ta veste et pris ton sac en main. Tu pris ton portable pour regarder quelle heure il était... 6h17... Il était tôt... c'était pour ça qu'il n'y avait pas grand monde dans les rues. Tu parcouras les alentours du regard et posas la main sur ton ventre qui grogna de nouveau. Tu cherchas dans ta mémoire défectueuse où tu pouvais manger gratuitement... Chez Min Ji peut être? Non... Tu n'allais chez lui que quand tu n'avais pas envie de dormir dehors. Tu ne prenais meme pas le temps de manger le lendemain matin... Surtout qu'il t'interdisais de te droguer chez lui. Alors tu ne risquais pas d'y rester bien longtemps. Tu fermas les yeux en soupirant et te rappelas de Dae Hyun et rouvrit les yeux. Est-ce que tu avais à ce point faim pour aller chez les gens? Tu te posais la question... tu n'aimais pas ça. Tu réfléchis un bon moment et commenças donc à marcher pour ne pas rester à faire du sur place. Tout en marchant lentement, tu bousculas un homme et le fusillas du regard.

« Putin fais gaffe où tu marches du con! Et voilà... tu recommençais à être vulgaire... L'homme fronça les sourcil et t'attrapas par la gorge. Répètes ce que tu viens de dire? Tu lui crachas à la figure et souris. Connard.»


Oui... en fait tu étais bien suicidaire sur les bords... Tu en pris plein la tête. Quand il eut finis, tu restas assise contre le mur un long moment, essuyant le sang qui coulait de ta bouche du dos de la main. Tu souris un peu en reposant ta tete contre le mur. Pourquoi tu souriais? On venait te frapper et pas qu'un peu... et toi... tu souriais. Pourquoi? Parce que ça renforçait ton idée comme quoi les humains son horribles? Tu fais en sorte que ça se passe comme ça aussi... Tu te relevas en titubant un peu et repris ta route en longeant les murs. Inconsciemment, tu arrivas devant l'immeuble où il y avait le studio de Dae Hyun... Tu reconnus l'endroit et ta tête de faisait mal... Tu te dirigea vers l'interphone, et appuya sur la sonette du studio du jeune homme. Tu gardais ton doigt écrasé contre le bouton sans le retirer, attendant qu'il vienne t'ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Dae Hyun

avatar

dreamer.
reality is wrong , dreams are for real.

Messages : 124
Date d'inscription : 25/02/2013
ambition : prouver à tous que je vaux de l'or

MessageSujet: Re: Hey... I think I'm a little crazy... no?   Jeu 7 Mar - 22:45

Je rentre chez moi, tard, mais j’ai le sourire aux lèvres, parce que j’ai donné le meilleur de moi-même. La journée a été bonne et je vais me coucher, il doit être deux heures environ. Cette petite fête, j’allais la regretter, parce que bien sûr, le lendemain matin... on a sonné à ma porte. J’ai voulu l’ignorer, mais la personne restait le doit sur le bouton, du coup, j’ai fini par me lever en embrouillant un peu plus mes cheveux, c’est qui ? Pourquoi mon me dérange un samedi matin a cette heure ? Je regarde d’ailleurs sur mon réveil, ok, il est tôt j’ai dormi quatre heures. Je me mords la lèvre puis m’habille avec ce qui traine pour finalement descendre les trois étages et ouvrir la porte. J’ai même pas regardé qui c’était et quand j’ai ouvert, même si j’étais en colère et que j’allais le faire savoir, j’ai pas pu lui dire quelque chose.

Elle vient pas souvent chez moi, mais quand elle vient, généralement c’est que ça va pas. Je la regarde, elle a du sang sous le nez, puis au coin de la bouche, il s’est passé quoi ? Je me passe une main sur le visage et l’entraine à l’intérieur. Une fois la porte fermée, je soupire et je la regarde droit dans les yeux.

« Mais il s’est passé quoi ?! C’est qui le gros con qui frappe les femmes ?! Aish ! ça me rend fou ! ça va ? »

J’ai comme une envie d’éclater le responsable, de lui latter la gueule jusqu’à ce qu’il ravale ses poings... comment il ose ? J’avoue, elle a un sale caractère des fois, mais on se retient ! Je sais pas, c’est pas une raison pour cogner ! Elle est plus faible et ça se voit, les gens me dégoutent... je passe une main dans mes cheveux pour les désordonner encore plus, j’ai surtout besoin de me calmer, je comprends vraiment pas ! Je souffle un bon coup puis me retourne face à elle.

« Va t’allonger un peu, je vais apporter de quoi désinfecter. Si tu veux boire, manger, tu sais où c’est de toute façon »

J’allais pas la laisser comme ça non plus... elle abuse pas en plus, donc autant lui proposer, puis même... comment elle pourrait abuser, elle a l’air tellement dans la m*rde que j’ai du mal à croire qu’on la laisse faire. Elle a pas des aides ? Quelque chose ? Je sais pas. Je me mords la lèvre et met la main sur des désinfectants, qu’elle le veuille ou non de toute façon elle allait y passer, avec son métier, si elle choppe quelque chose, ça risque de pas le faire.

« Aish... il t’a bien amoché, je suppose que c’est un mec... si je le chope. Bref, tu as mal commencé ta journée toi... »

J’allais pas lui demander ce qu’elle comptait faire ensuite, je le savais très bien, et puis autant essayer de lui parler d’autre chose, ça lui fera du bien. Mais de quoi ? Je la connais pas beaucoup, alors autant commencer par le début... logique, non ?

« Dis, tu m’as jamais dit pourquoi tu faisais ça... j’suis sûr que tu peux trouver mieux... t’y as déjà pensé ? »

Okay, ça tourne quand même autour de ce qu'elle fait, mais c'est tellement dangereux et ça m'énerve tellement que je peux pas rester silencieux une minute de plus.

Une fois l’avoir aidé à se soigner, même si elle protestait, je grognais de toute façon, elle avait intérêt à me laisser faire... bref, j’ai sorti de quoi déjeuner moi aussi, comme ça je l’accompagne, et puis maintenant que je suis debout, j’ai la dalle. Y’a pas grand-chose dans le frigo, faut que je fasse les courses en plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cry Iris

avatar

troublemaker.
bitches ain't shit but hoes and tricks.

Messages : 80
Date d'inscription : 01/03/2013
ambition : Aucunes

MessageSujet: Re: Hey... I think I'm a little crazy... no?   Ven 8 Mar - 16:22



Hey... I think I'm a little crazy... no?
feat. Kwon Dae Hyun & Cry Iris

Tu plissas les yeux en voyant le garçon qui, après avoir à peine ouvert, commençait déjà à s'exciter en te posant pleins de questions sur ton états. Il était trop bruyant... trop bruyant dès le matin. Tu grognas en repoussant tes cheveux en arrière. Tu le fixais d'un regard qui voulait dire "la ferme." Il te donnait mal à la tete.
Une fois à l'intèrieur du studio, tu inspectais du regard pour voir si c'était différent ou non. Tu tournas la tête vers lui et hochas doucement la tête, restant silencieuse... De toute façon tu n'aimais pas trop parler. Chaque son qui sortaient de ta bouche, résonnaient dans ta tête...

Tu posas ton sac au pied du canapé et t'allongeas sur le côté sur ce dernier. Tu fermas les yeux en soupirant doucement... Tu profitais juste de l'instant, te laissant aller. C'était mouelleux et confortable. Gardant les yeux clos, tu te tournas face au dossier du canapé et te blottit contre lui. En plus dans cette position, Dae Hyun ne pourrait pas avoir accès à ton visage pour te soigner. Tu n'avais pas envie qu'il te touche avec ses produits qui piquaient et qui irritaient le nez à cause de leur odeurs. Non merci... Et puis tu n'avais pas si mal que ça. C'est ce que tu essayais de te faire convaincre. Mais quand il avait mit la main sur quoi te soigner, il arriva et n'hésita pas à te retourner face à lui pour te soigner. Vu ton poids plume, ce n'était pas très bien compliqué. Tu grognas et finis par t'asseoir le laissant faire en détournant la tête dans l'autre sens à chaque fois qu'il poser ce coton piquant sur ta peau. Tu étais prête à lui mordre la main s'il continuait à s'obstiner. Mais tu te retenas, le fusillant du regard. Tu clignas les yeux quand il te posa cette question et recula vivement le visage pour qu'il arrête de te touche, te braquant directement.

« C'est pas tes affaires...»

Tu ramenas tes jambes contre toi en enroulant tes bras autour pour bien lui faire comprendre que tu ne le laisseras pas soigner plus. Ton regard suffisait seul de toute manière. Tu restais de nouveau silencieuse mais ton ventre se remit à grogner. Tu avais faim... c'était certain. Tu le suivas du regard quand il alla sortir de quoi manger et penchas la tête pour voir ce qu'il prenait. Tu aurais avalé sûrement n'importe quoi de toute façon.

Tu soupiras un peu en passant doucement tes doigts sur ton visage. Il avait bien fait de te soigner mais tu ne le remercierais pas. Tu ne lui devais rien. Non... Ce n'était pas comme si il acceptait de te laisser venir à six heures du matin, te soigner, te donner à manger et supporter ton caractère. Non... il ne méritait sûrement pas un merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Dae Hyun

avatar

dreamer.
reality is wrong , dreams are for real.

Messages : 124
Date d'inscription : 25/02/2013
ambition : prouver à tous que je vaux de l'or

MessageSujet: Re: Hey... I think I'm a little crazy... no?   Ven 8 Mar - 23:02

Elle a pas envie de se faire soigner, je sais, mais j’en ai rien à faire, c’est pas elle qui décide. Elle est venue me voir, alors qu’elle profite des soins, même si c’est pas agréable, au moins elle risque pas de s’infecter et elle se sentira mieux après ! Elle me dira pas merci, je le sais très bien, mais je m’en fiche, elle apprendra la politesse quand elle comprendra que je fais pas ça par intérêt, je sais pas. Iris, c’est quelqu’un de spécial, ça m’agace de la voir réagir comme ça avec moi, mais j’ai assez de patience pour la voir enfin comme tout le monde devrait la voir, et pas par ses problèmes ou par ce qu’elle fait maintenant. Je me demande comment elle en est arrivée là et bien sûr elle me dit que c’est pas mes affaires. J’arque un sourcil, puis lâche un « tch ! » avant d’aller chercher de quoi manger. Je vois qu’elle ne me rejoint pas, alors je viens sur la petite table, en face d’elle, sur un pouf. Je pose tout ce qu’il faut, pain, couverts, pots de confiture, bref, ce que j’ai en réserve pour le petit dej’.

« Mange un peu, non ? Même si tu réponds pas, j’m’en fou, mange. »

Au moins elle risque pas de tomber dans les pommes. Mais plus je la regarde, sauvage comme elle est, plus je me dis qu’il a du se passer quelque chose d’hyper grave et ça m’angoisse un peu, j’aime pas ne pas pouvoir faire quelque chose, rester là comme un c*n alors que je pourrais aider... enfin, elle voudra surement pas, mais je vais pas non plus lui forcer trop la main, faut qu’elle me fasse confiance pour ça.

« C’est qui tes motivations dans la vie ? T’as bien quelque chose que t’aimes faire quand même ? »

Ouais, je sais, je suis chi*nt, j’insiste, mais c’est pas trop grave, elle apprendra à faire avec, elle a pas répondu à la première question, elle pourrait ne pas répondre à la deuxième, mais elle en entendra souvent des comme ça, juste parce que j’ai pas vraiment envie de rester les bras croisés en la voyant comme ça. Je mange, tranquille, j’ai la tête dans le pâté, pourtant, avec tout ce que je dis, je suis bien réveillé. Puis bientôt, le silence, j’avoue que ça fait du bien de bon matin. On n’entend que nos mâchoires se serrer et desserrer pour mâcher ce qu’on est en train de manger, céréales, tartines, confiture. J’en fou un peu partout, mais c’est pas grave.

« Tu veux rester ce soir ? »

Juste parce que si elle reste, je vais faire attention à elle, elle fait souvent des crises et je sais même pas pourquoi, je sais même pas quand ça tombe, j’aimerais la trainer à l’hôpital... mais on va éviter l’arrêt cardiaque si possible, et c’est les seuls moments où elle est susceptible de se confier un tout petit peu plus, je demande pas des trucs perso, attention, juste comment elle a pu en arriver là, pourquoi elle fait ce travail, ce qui va pas en ce moment, ou bien, ce qu’elle aimerait faire, j’essaye de lui changer les idées, de lui prouver que cette vie de m*rde qu’elle mène, elle pourrait l’améliorer si elle voulait, puis... si elle me laissait l’aider aussi. Bref, pas facile de la convaincre ! Et pourtant... je m’acharne quand même, faut pas croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cry Iris

avatar

troublemaker.
bitches ain't shit but hoes and tricks.

Messages : 80
Date d'inscription : 01/03/2013
ambition : Aucunes

MessageSujet: Re: Hey... I think I'm a little crazy... no?   Sam 9 Mar - 18:12



Hey... I think I'm a little crazy... no?
feat. Kwon Dae Hyun & Cry Iris

Tu suivais ses moindres fais et gestes du regard, comme s'il pouvait se retourner sous la forme d'un démon. Tu n'avais confiance en personne et ça se voyait dans tes yeux. Tu méprisais n'importe qui pouvait croiser ton regard. Voyant qu'il posait la nourriture sur la table basse, tu le regardas s'asseoir et commencer à manger, te demandant si tu pouvais vraiment te servir. Ca parraissait pourtant évident mais tu te posais tout de même la question. Tu te penchas et tel un félin, tu pris du pain dans un geste vif. On ne sait jamais... S'il venait à disparaitre. Tu commenças à le manger "nu" avant de t'emparer du pot de confiture et d'un cuillère pour en manger directement puis en mettre sur ton bout de pain. Les bonnes manières, tu les avais oubliés au fil du temps. C'est comme si ta vie avait démarré le jour où tu commenças à te droguer et te prostiuter. Ne recevant aucunes éducations. Au fond, tu n'étais pas vraiment méchante. Mais comme tu craignais à peu près tout ce qui t'entourait, tu restais tout le temps sur la défensive et préférais mordre avant quelqu'un d'autre le fasse. Est-ce que c'était la drogue qui t'avait rendue si parano? Sûrement...

Tu penchas légèrement la tête sur le côté en essuyant la confiture sur le coin de tes lèvres, fixant le jeune homme sans comprendre sa question... Des motivations? Quelque chose que tu aimais? Qu'est-ce que tu aimais au fait... La pluie, les chats... Tu n'aimais pas grand chose en fait. Tu aimais quand les voix dans ta tête te laissaient enfin tranquille. Quand ton quotidien n'était pas chamboulé par je ne sais pas quoi, pour que tu ne sois pas trop perturbée par ça... Au fond de toi, tu aimais aussi quand les personnes se montraient douces envers toi... mais ce sentiment tu en avais peur et tu te braquais directement quand ça arrivait. Parce que tu ne mérites pas qu'on soit doux avec toi ou même gentil... Tu n'es qu'un p*te droguée et folle après tout. Tu en étais parfaitement consciente. Tu continuais de le fixer sans remarquer que cela faisait un moment qu'il t'avais posé ces questions et que tu demerrais toujours silencieuse.

« J'aime quand on arrête de me poser des questions.»

Et voilà... Tu te braquais de nouveau. C'était si difficile de t'ouvrir un peu aux autres? Tu n'y arrivais visiblement pas. Tu avais pourtant compris qu'il ne te voulait pas de mal, au contraire. Mais rien à faire... Tu n'avais pas confiance en lui. Tu ne voulais pas qu'on sache quoi que ce soit sur toi. Tu ne voulais pas qu'on s'attache à toi. Car si tu venais à disparaitre, personne ne te regretterait au moins. Personne ne se rendrait compte que tu n'étais plus là. Vue ce que tu faisais, il était fort possible que tu ais choppé pleins de merdes et même en refiler. Mais peut un porte. Qu'ils crèvent tous. Qu'il crèvent tous avec toi dans cette merde.

« Non. Répondis-tu catégoriquement.»

Tu pris à boire et bus de grandes gorgées avant de le baisser les yeux sur le fond de ton verre. Tu commenças à faire tourner le liquide au fond, fixant les spirales formées par ce derniers...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Dae Hyun

avatar

dreamer.
reality is wrong , dreams are for real.

Messages : 124
Date d'inscription : 25/02/2013
ambition : prouver à tous que je vaux de l'or

MessageSujet: Re: Hey... I think I'm a little crazy... no?   Dim 10 Mar - 1:42

Encore une fois elle répond violemment, elle veut que j’arrête de poser des questions et ça me fait plus sourire qu’autre chose. Je la regarde un moment, je m’en fiche en fait, je les aurais un jour mes réponses, je le sais, parce qu’elle me fera confiance, parce qu’elle aura raison, parce que je suis quelqu’un de bien, c’est vrai quoi ! On dirait peut-être une racaille, mais je suis loin d’en être une vraie ! J’ai eu des pépins, comme tout le monde et pourtant, j’ai pas fini en prison, j’ai tué personne, j’ai pas commis de grosses conneries, donc c’est bien non ?

« J’arrêterais de te demander à chaque fois quand tu me répondras, tu le feras un jour, je le sais »

Je lui fais un clin d’oeil, puis commence à m’installer en face d’elle en mangeant. Elle me regarde comme si j’avais mis quelque chose dans le pain, ou comme si j’allais le lui voler, si je lui propose, c’est qu’il est à elle, non ? Bref, je la laisse faire et je suis content, je ne cache même pas mon sourire de la voir manger, elle est vraiment mince, je vais pas dire maigre, parce que même si j’ai peur, elle est quand même loin d’avoir que les os , heureusement ! Mais mieux vaut prévenir que guérir.

Je lui demande si elle compte rester. Non, évidemment, vu que je la gonfle, elle va surement pas rester là et elle a d’autres choses à faire... je me demande si, en la payant, elle accepterait de rester, vu que la première fois, c’est ce que j’ai fait. J’ai pas tenté, parce que j’ai pas osé quand elles venaient au début, mais plus elle vient, plus je me dis que ce serait préférable, non ? Enfin, je sais pas, je propose... on sait jamais.

« Ah... et si je paye pour que tu restes ? »

Elle risque de mal comprendre, mais c’est pas grave, je me passe la main dans les cheveux, je m’en veux, je suis maladroit, tant pis, faut que je rectifie quand même, même si elle doit se douter.

« Sans rien faire, je veux dire, juste tu resterais là ? C’est toujours non ? »

Elle va finir par comprendre pourquoi je veux pas, remarque ça se lit pas sur mon visage... aish, j’ai trop honte, faudrait que j’arrange ça vite fait aussi, mais franchement j’ai pas envie que ce soit avec n’importe qui. Bref. Je mange, comme si c’était un sujet tout à fait naturel de l’inviter dormir ce soir, entre potes on fait ça, ouais, mais inviter une fille c’est pas pareil, ça signifie autre chose, même si là c’est pas le cas.

Je m’étire un peu, j’ai la tête dans un état, on dirait que la sonnette est restée coincée et pourtant non, c’est surement le réveil qui fait ça, le stress aussi ? Pourquoi je stresse ? Parce qu’elle a de sérieux problèmes et que ça m’énerve de pas pouvoir y faire grand-chose, elle est grave sauvage en plus...

« T’es sure que tu veux pas me dire ce que t’aimes ? Je sais pas, tu préfères pas faire caissière plutôt que ce que tu fais ? Non ? Je t’aide, allé ? »

Je comprends pas, j’ai du m’attacher à elle, ou bien j’ai quelque chose à me reprocher et je veux me racheter ? Nan, impossible, ça doit être le premier cas, pourtant, ça aurait pas du se passer comme ça... je suis un cœur d’artichaut en vrai ? Tant que ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cry Iris

avatar

troublemaker.
bitches ain't shit but hoes and tricks.

Messages : 80
Date d'inscription : 01/03/2013
ambition : Aucunes

MessageSujet: Re: Hey... I think I'm a little crazy... no?   Dim 10 Mar - 19:24



Hey... I think I'm a little crazy... no?
feat. Kwon Dae Hyun & Cry Iris

Tu plissas les yeux en voyant son clin après sa réponse. Qu'est-ce qu'il avait lui encore? Pourquoi il souriant en te regardant manger? Pourquoi est-ce qu'il était de bonne humeur? Tu grognas et détournas le regard en croquant un bout dans ton pain. Il t'énervait... Ca lui faisait si plaisir que ça de te voir manger? Tu eus l'envie de lui jeter ton pain de confiture, en espérant que le côté pleins de confiture se plaque bien sur son visage. Il arrêterait de sourire au moins. Ou alors c'est qu'il étai vraiment un imbécile heureux comme tu avais tendance à penser à son sujet.

Tu haussas un sourcil quand il proposa de te payer pour la nuit.. Tu le regardas de nouveau en penchant la tête sur le côté, l'interrogeant du regard. Pourquoi d'un coup il te demanderait tes services alors qu'avant il ne voulait pas. Et en plus il avait assisté à une de tes crises. Tu t'apprêtais à lui demander pourquoi avant qu'il ne continue de parler... Ha... Ca lui ressemblait juste. Comme d'habitude, cet idiot ne voulait juste que tu n'ailles pas coucher avec un mec pour de l'argent. Dans quoi il ne comprenait pas le mot prostituée? Tu avais choisi de faire ça. Donc il n'y avait pas à te plaindre. Tu soupiras en tournant la tête vers la fenêtre... Il ne lâchait pas l'affaire... Après tout. Tu serais payer à dormir. Et malgré tout, tu en avais besoin au fond. Rien que quand tu es entrée dans le studio, tu étais comme un chat profitant du conford du canapé. Tu n'y perdais rien... Mais ce que tu n'aimais pas c'est qu'il soit gentil avec toi. Ca ne pouvait que cacher quelque chose... Fixant l'extérieur, un doigt plein de confiture dans la bouche, tu ne pus t'empêcher de lâcher un petit rire ironique quand il envisagea le fait que tu pouvais être caissière. C'était clair, ce garçon était idiot.

« Arrête de dire des conneries. Tu tournas la tête vers lui et haussas les sourcils. Lâches-moi. Je ne deviendrai pas caissière pour tes beaux yeux. J'ai choisi de faire ce que je fais, ok?! Tu soupiras en ramenant tes jambes contre toi. Mais je restes pour cette nuit...»

Tu te relevas et fouillas dans ton sac. C'est bon, tu avais mangé, tu pouvais prendre ce que tu voulait maintenant, ça craignait moins que tout à l'heure. Tu sorti une seringue, te fichant qu'il te regarde ou pas. Tu t'assis par terre et commenças à préparer le tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Dae Hyun

avatar

dreamer.
reality is wrong , dreams are for real.

Messages : 124
Date d'inscription : 25/02/2013
ambition : prouver à tous que je vaux de l'or

MessageSujet: Re: Hey... I think I'm a little crazy... no?   Dim 10 Mar - 21:36

Que j’arrête de dire des conneries ? De quoi elle parle ? Je me mords la lèvre, ça me fait rire, elle dit qu’elle ne deviendra pas caissière, ok, si c’est pas ça, c’est autre chose ! De toute façon, ça sera mieux que ce qu’elle fait, j’ai juste envie qu’elle gâche pas sa vie comme ça... c’est vrai, elle l’envisage comment son avenir hein ? Mais je vais pas lui parler de ses potentiels rejetons, elle risquerait de me cracher à la figure, elle doit se sentir suffisamment coupable comme ça.

« C’est bon, c’est bon, calme toi, je trouve ça dommage, c’est tout »

Je dis rien de plus et elle répond qu’elle va finir par rester ce soir, juste pour avoir la paix et pour pouvoir dormir un peu, je suis sur. Tant mieux ! Comme quoi, j’étais certain qu’elle finirait par comprendre, j’ai pas vraiment envie soit dehors à faire n’importe quoi... et puis, elle a changé d’avis, elle me fait un tout petit peu confiance, je préfère ça.

Je la vois faire, et ça me brise le coeur, j’étais certain qu’elle allait faire un truc comme ça un jour ou l’autre et je me mords la lèvre... elle vient de manger pourtant, c’est con, ça coupe la faim ce truc... d’après ce que j’en sais, puis ça fait délirer... on se sent bien, mais c’est pas durable... je me demande même si elle va être lucide ? Je pourrais faire n’importe quoi, heureusement que je suis pas comme ça, mais elle doit le savoir, sinon elle le ferais pas en face de moi comme ça.

« je sais pas pourquoi tu fais ça, mais je te ferais arrêter cette cochonnerie... je te jure... »

Je m’en fais la promesse, c’est hors de question qu’elle finisse comme ça, qu’elle fasse une overdose, elle a l’air de valoir tellement mieux que ça ! Alors pourquoi ? Je suis sure qu’elle était bien avant tout ça, qu’est-ce qui a fait que d’un seul coup elle se dise, tiens, la drogue c’est bien ? Bref, ça me fait péter les plombs, je range mon bol, mes tartines, le lait bref, tout ce que j’ai sorti pour moi, en lui laissant de quoi manger, comme ça elle aura toujours la liberté de le faire, elle a le choix quoi. Puis je me gratte la nuque. Je déteste les piqûres, déjà, mais alors ça c’est encore pire, j’ai pas envie de la voir dans cet état, ça me fait trop mal, je crois que je suis trop sensible... je sais même pas pourquoi ! Je suis un peu c*n sans doute, mais bon, j’ai jamais été élevé comme ça... ma mère me tuerait si elle savait que j’héberge une prostituée droguée et que je reste les bras croisés, mais je peux rien faire, c’est surement ça le pire de tout.

« Okay... je vais aller faire des courses, tu veux planer ici, ou bien tu m’accompagnes pour te changer les idées ? C’est mieux que tu viennes, tu sais ? »

J’ai pas des gros revenus avec la bourse de l’école, mais au moins ça me permet de vivre comme il faut et de payer ce studio miteux, mais confortable. Je me mords la lèvre, je me tourne enfin vers elle, pour constater les dégâts, déjà, et pour savoir sa réponse, si elle est capable de m’en donner une. Après Jae Bum, mon petit frère, voilà que je rencontre une autre droguée... mais elle, je peux pas l’emplâtrer... contrairement à Jae Bum.

Je fais quelque chose, au moins pour pas qu’elle tombe par terre, on sait jamais, je la porte sur le canapé, j’espère qu’elle va pas m’en coller une, je vais pas profiter, je veux juste éviter le pire. J’enlève ce qui est dangereux pour le placer sur la table, loin d’elle, puis je lui laisse ses sous, en espérant qu’elle fasse pas de connerie. Je laisse un petit mot, je sais pas, je prévois, elle m’a toujours pas répondu... puis même, j’hésite à l’emmener comme ça maintenant.

« Je reviens vite, tu bouges pas, d’accord ? »

Je me grouille d’ailleurs pour faire mes courses, je suis pas à l’aise, j’ai l’impression que c’est dangereux ce que j’ai fait, pourtant, je lui ai laissé mon numéro, celui des urgences, on sait jamais, et le téléphone de la maison était à côté d’elle. Bref, j’espère qu’elle fait pas n’importe quoi.

Une fois à la caisse, je me presse encore plus, je fais tout tomber, mais c’est pas grave, y’a pas grand-chose, juste de quoi tenir pendant une semaine voir une semaine et demie ? Je paye, je m’en vais, je me fais rattraper par la sécurité, je me dis « mais qu’est-ce qu’il y a ? » et en fait, j’avais oublié un de mes sachets. Tout ça pour rentrer plus vite, je remercie le gars puis enfin, je me retrouve devant la porte, j’ouvre et je la cherche après avoir posé tout mon bordel sur la table de la « cuisine ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cry Iris

avatar

troublemaker.
bitches ain't shit but hoes and tricks.

Messages : 80
Date d'inscription : 01/03/2013
ambition : Aucunes

MessageSujet: Re: Hey... I think I'm a little crazy... no?   Lun 18 Mar - 10:56



Hey... I think I'm a little crazy... no?
feat. Kwon Dae Hyun & Cry Iris

Tu approchais l'aiguille de ta peau, elle l'effleura et un sourire se dessina sur ton visage quand Dae Hyun dit qu'il te ferait arrêter. Il fallait qu'il arrête de vouloir s'occuper de toi ou de croire qu'il était en quelque sorte ton ami. Il n'était rien pour toi... En plus il parlait beaucoup trop. Il se compliquait la vie à vouloir aider un cas désespéré. Oui. Pour toi c'était bel et bien un idiot. Tu levas les yeux vers lui et enfonças l'aiguille dans ton bras en le regardant dans les yeux, tu avais trouvé la veine donc tu ne risquais pas de te louper même sans regarder où tu enfonçais l'aiguille. Tu commenças à injecter le produit en le fixant, voulant lui faire comprendre qu'il parlait dans le vide... Qu'il se fatiguais pour rien avec toi.

Tu retiras l'aiguille de ton bras et appuyas ta mains sur la piqure. Baissant les yeux vers le sol, tu soupiras doucement en penchant la tête, attendant juste le moment où ça ferait effet, restant renfermée dans ton mutisme. C'était assez fort et tu sentis ta tête tourner légèrement. Avant de te sentir soulevée du sol. Tu levas ton regard vers le jeune homme, te laissant faire. Tu atterris comme un poid sur le canapé et tournas la tête vers Dae Hyun. Qu'est-ce qu'il faisait encore? Ta vue se faisait floue alors tu ne voyais que des formes s'affairer dans tous les sens. Trop excité ce gars... Une vrai pile électrique à tes yeux. Surtout dans cet état. Tu posas les yeux sur la table basse et regardas de nouveau Dae Hyun. Il partait? Oui tu venais juste de comprendre qu'il te disait depuis tout à l'heure qu'il allait faire quelques courses. Tu regardas autour de toi et hochas la tête quand il te demanda de ne pas bouger. Tel une gentille fille bien sage... Hum... Difficile à croire.

Tu te redressas sur tes mains une fois que tu entendis la porte de l'entrée se fermer. Tu parcourus le studio des yeux et souris légèrement. Tu étais toute seule en train de planer dans un appartement vide... Tu te levas un peu trop vite et retombas sur le canapé. Tes jambes étaient toute flageolantes. Tu soupiras et te tins au canapé en te relevant. Tu titubas vers la première porte que tu trouvas et ouvris doucement, plissant les yeux à cause du blanc. C'était la salle de bain, tu l'examinas du regard et commenças à fouiller un peu partout. Ayant tout laisser tomber et s'étaler au sol, tu te laissas glisser contre le mur et étendis ses jambes au sol. Tu pris le premier objet qui te tombas sous la mains et appuyas sur le bout... Gardant ton pouce pressé, vidant la mousse à raser de Dae Hyun. Tu ris un peu et étalas la mousse un peu partout au sol. Trouvant que ça ressemblait à de la chantilly, tu portas tes doigts à ta bouche et grimaças au gout, crachant un peu du coup. Tu passas ta main dans tes cheveux en les mettant en arrière, ayant alors plein de mousse dans les cheveux. Après t'être lassée de jouer avec la mousse à raser, tu vis quelque chose briller sous tout ce blanc. Tu dégageas la mousse et te coupas le bout de l'intexe contre la lame du rasoir, lâchant un " aï! ". Tu regardas la goutte se former sur ton doigt en penchant la tête et regardas le mur dans ton dos. Tu te retournas face à lui, t'asseyant au sol et commenças à dessiner un petit coeur... puis des zig zags... Quand le sang ne coulait plus, tu te coupais de nouveau un petit peu. Ca ne te faisais pas mal... et tu voulais finir ton "oeuvre d'art".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Dae Hyun

avatar

dreamer.
reality is wrong , dreams are for real.

Messages : 124
Date d'inscription : 25/02/2013
ambition : prouver à tous que je vaux de l'or

MessageSujet: Re: Hey... I think I'm a little crazy... no?   Lun 18 Mar - 22:41

Je la laisse comme ça un moment, elle me regarde dans les yeux quand elle fait son truc... j’aime pas ça, elle croit que je suis pas capable de tenir le coup et pourtant, c’est pas le problème. Ce qui me tue c’est de voir qu’elle a aucune ambition dans la vie et je peux pas le savoir à sa place. Je me mords la lèvre et je la laisse comme ça, en espérant qu’elle va pas faire de connerie. Je mets pas trop longtemps, j’ai presque failli oublier mon porte-monnaie, pour dire ! Et le contenue était tellement minable qu’on a voulu me le rendre. Bref, j’arrive à la maison, je la vois pas... je cherche, j’ai peur, je vois son sac, donc elle est là et ça me fait de plus en plus peur.

Il y a juste une chambre et une salle de bain, j’ouvre la première porte et rien, même pas dans les placards... alors dans le second, et là, je m’attendais au pire à ce qu’elle prenne une douche, mais non, elle est en train de dessiner avec du sang... il vient d’où ?! Je commence à paniquer, je me dirige vers elle, c’est de sa main, elle se coupe sur les doigts pour dessiner... mais elle est... aish ! Je la soulève, en sac à patates, tant pis si elle vomit, rien à foutre ! Je la pose sur le canapé, et j’essuie son bordel d’un coup de chiffon mouillé. Ma mousse à raser aussi en a pris un coup, mais c’est pas grave, ça se rachète... une vie, non.

Je retourne la voir, apparemment c’est pas très grave, du coup je prends du désinfectant pour nettoyer et puis je lui mets des minis bandages au bout des doigts. Plus je m’applique et plus ça l’amuse de voir ces petites choses sur ses doigts... okay, régression mentale de 70%, c’est pas beau à voir !

« Aish... un jour, je vais te filmer, tu vas voir à quel point tu crains quand t’es dans cet état... je pense pas que ça te fasse arrêter, mais si ça pouvait te faire avoir honte de ça... pas de toi, hein, de ça... et tu comprends pas ce que je te dis... »

Forcément, vu ce qu’elle a pris, je sais pas quels sont les effets, ça m’a jamais tenté, mais... c’est vraiment énorme de la voir comme ça, j’ai envie de lui passer la tête sous l’eau, mais ça fera rien... elle va pas « dessaouler » c’est pas la même chose. Du coup, je range mes courses et je la surveille, j’ai aussi rangé le rasoir en haut de l’étagère en face du lavabo de la salle de bain, elle pourra pas l’atteindre, trop petite... c’est fait exprès, j’y planquais des trucs avant.

Bref, j’essaye de lui faire la conversation, mais je doute que ça marche, ça ira peut-être mieux cet après-midi, je sais même pas combien de temps ça dure...

Les courses rangées, je vais mettre son bordel quelque part, je le planque pas vraiment, pas envie qu’elle foute tout en l’air pour ça, je le fous juste dans un endroit qui est assez peu visible... je prétexterais avoir posé là ou je peux, pendant qu’elle fouillera quand même, ça lui fera gagner du temps en lucidité. Bref, je m’amuse de ma propre connerie. Mais j’ai tellement envie de l’aider aussi... du coup, voilà, je soupire et puis je m’assois à côté d’elle.

« Bon, on fait quoi maintenant ? C’est pas trop mon trip ton truc, je t’ai jamais vu comme ça avant, et je sais même pas si je peux... ah bah, je vais tester, on sait jamais »

J’ai des cours à réviser, de la danse contemporaine, donc tant qu’à faire, elle profitera peut-être du spectacle et elle pourra au moins ne pas faire de conneries ! Y’a pas trop d’espace, ce pourquoi je pousse un peu les meubles, le canapé aussi, avec elle dessus, poids plume, puis je m’y mets, je sais pas combien de temps ça a duré, mais en tous les cas, ça à l’air de marcher... on verra bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hey... I think I'm a little crazy... no?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hey... I think I'm a little crazy... no?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» -Mister-Crazy- ?
» La communauté
» Joueur sur Lyon et alentours! Appel aux armes!
» Deux têtes valent mieux qu'une...
» Lazy confessions, crazy intentions | Adriel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
black diamonds :: ✖ fly to seoul :: ∞ kangnam :: résidences :: studio de kwon dae hyun-