[Terminé] Une bonne nuit de sommeil .ft Kwon Dae Hyun


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Terminé] Une bonne nuit de sommeil .ft Kwon Dae Hyun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Conley Hyo Dae

avatar

miser.
never turned around to stop.

Messages : 83
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 28
ambition : Réussir en tant que danseur étoile

MessageSujet: [Terminé] Une bonne nuit de sommeil .ft Kwon Dae Hyun   Jeu 7 Mar - 23:36


N'importe où hein? Qu'il ne me tente pas sinon il dort dans la douche ~. Je tourne lentement la clés dans la serrure, deux tours, signes que ma colocataire n'est pas là, tant mieux je viens de résoudre un des petits problèmes que ça venue me collait, où j'allais le faire dormir ?Je pousse la porte et la referme derrière nous sans attendre, je suis du genre un peu peureux, le battant compte d'ailleurs pas mal de verrous ,peut être plus que de raison mais je l'ai dit, je suis prévenant .

On pénètre dans le salon une fois les chaussures laissées près du porte manteau, je ne me sens pas tout à fait à l'aise et ce n'est pas uniquement à cause de Dae Hyun. Quelque chose cloche ici, comme si après mon dépars ce matin quelqu'un était entré ,avait passé du temps dans le séjour puis était partit .
Je suis méticuleux, je sais que par exemple le coussin du fauteuil ne serai pas échouer sur le tapis , ou encore que la bouteille d'eau posé sur le comptoir de la cuisine aurai retrouver son bouchon et sa place dans le frigidaire après m'avoir servit . Je lève le nez alors que l'autre se met à gesticuler près de moi, j'ai besoin de calme pour réfléchir mais lui semble simplement obnubilé par l'idée d'aller dormir, je soupire alors et lui pointe du doigt la chambre de ma colocataire .

"là ,tu dors et là tu te douche ."

Cette odeur, la cigarette... Hyun Su est là, putain non ! Je me précipite vers ma chambre alors que Hyun referme la porte de la salle de bain . Je tâtonne pour trouver l’interrupteur et geins plaintivement quand mon hypothèse devient réalité, il est là il dort dans mon lit torse nu il a du m'attendre toute la soirée. Mais qu'est ce qu'il fout là bon sang?! Je ne lui ai donner ce double des clés seulement en cas de pépins, je ne sous entendais pas qu'il puisse passer si il avait envie de tirer un coup ! Quand je dis quelque chose il ne faut pas chercher de double sens! Il le sait pourtant , putain ...
Je passe une main dans mes cheveux, ça m'emmerde plus qu'autre chose, je n'ai pas envie que Dae Hyun sache pour ...c'est personnel ! Je couche avec des garçons mais il n'est pas obliger de le savoir, même si c'est écrit sur le front que j'aime ça, me faire prendre.
Je secoue la tête affligé par ma propre observation et tourne les talons, refermant brusquement derrière moi quand l'autre abruti passe la tête par l'embrasure de la pièce d'eau .

"Oh...Oui attend , je t'amène ça ."

Je chuchote c'est suspect, on est rien que tout les deux en théorie, mais j'ai tellement peur de réveiller mon copain que Hyun risque de devenir soupçonneux, je suis sur que c'est le genre de type à pas lâcher l'affaire lorsqu'il a une "intuition" . Je le pousse dans la salle de bain il a l'air chouette à moitié à poils comme ça ,pourquoi il se cache j'en ai un de torse j'vais pas rougir! Je sors de la panière à linge un bas et un boxer, ils sont propre je le rassure en y enfouissant mon visage, ils sont juste pas repasser .

"contente toi de ça, ma colocataire est une fille, et moi je taille petit. Allez hop au lit maintenant."

Je le dévisage un dernier instant, il est beau comme ça, il fait bien moins gamin et puis les rayons de la lune qui éclair tout son flan droit...ça donne un aspect...sexy oui . Je souris un peu après mettre bien rincé l’œil puis referme la porte , pour le laisser se changer tranquillement .
Je m'arrête à la cuisine et nous sert deux verres d'eau , au cas ou il aurait un peu soif, je ne sais pas trop quoi faire, hyun su pourrai se réveiller à n'importe quel moment ... Je décide de prendre les devants et apporte les boissons et collations dans la chambre de Dae Hyun pour la nuit . Il est déjà assit sur le lit, je lui fais un petit sourire et dépose le plateau sur la table de chevet .
Je prend place tout près de lui et fini d'un seul trait le verre que je m'étais réservé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Dae Hyun

avatar

dreamer.
reality is wrong , dreams are for real.

Messages : 124
Date d'inscription : 25/02/2013
ambition : prouver à tous que je vaux de l'or

MessageSujet: Re: [Terminé] Une bonne nuit de sommeil .ft Kwon Dae Hyun   Ven 8 Mar - 23:01

Il a l’air stressé que je vienne chez lui, je ne sais pas si c’est ça, mais c’est assez amusant, de toute façon, je ne vais pas m’amuser à le contrarier, pas ce soir, il s’est montré assez aimable pour que je lui renvoie la pareille en respectant les règles sous son toit. Il m’indique les lieux que je dois connaitre, comme s’il était agacé. Mais fallait pas me proposer, je t’ai rien demandé à la base moi hein ! Enfin bon, je vais me doucher, je sors la tête de l’encadrement de la porte une fois fait et j’attends qu’il m’apporte des habits. Il a un sourire bizarre, je le lui rends d’ailleurs avant de m’habiller, il me dit que c’est petit, que sa colocataire est une fille et qu’il n’y a donc pas le choix, bah... je m’en doutais un peu en même temps.

« Merci »

Pas besoin de plus, ça devrait suffire à le calmer, j’aimerais bien qu’il comprenne que je rouspète seulement quand on parle de danse, bon, et d’autres sujets, mais quand c’est un cas d’urgence comme celui-là, je vais pas faire mon difficile, il croyait que quoi hm ? Je m’habille et je file dans la chambre qu’il m’indique. J’étais assis sur le lit à regarder les feuilles quand il est entré dans la chambre, j’arque un sourcil, il m’apporte à boire et quelques trucs à grignoter, c’est vraiment... sympa, je vais finir par me demander s’il n’a rien mis dans l’eau ou s’il n’a rien mis dans les gâteaux ? Non, c’est bête de penser ça... faut que j’arrête de me méfier de lui comme ça, je le connais pas hors des cours.

« Ah... merci beaucoup, t’étais pas obligé. Dis, pourquoi tu fais tout ça ? T’aurais fait ça à n’importe quel élève ? »

Je sais pas, je me demande, c’est tellement gentil, dans un sens je crois que j’ai envie d’être privilégié, et qu’il me dise que c’est juste moi... mais je crois qu’il est vraiment serviable comme mec et qu’il pourrait se laisser avoir facilement, il a de la chance, je vais pas abuser de sa gentillesse, je suis pas du tout comme ça. Enfin, bon, ça me regarde pas, mais j’ai pas envie que quelqu’un qui m’a rendu service se fasse avoir bêtement.

Je prends un peu d’eau, puis je grignote sans en foutre partout, je suis assis par terre, le visage au dessus d’une moitié de plateau, plus pratique pour ne pas tout pourrir, j’imagine aussi que la coloc’ risque de lui péter une crise. Je me demande à quoi elle ressemble, s’il s’entend bien avec elle... j’ai envie de revenir ici, alors que j’ai même pas passé la nuit encore, mais bon, m’en fiche, je suis vraiment curieux je crois, peut-être parce que même si on a le même âge, c’est mon prof quand même et que, comme c’est un bon prof et qu’il pourrait en faire son métier, bah... ça me end curieux de savoir son mode de vie ? J’en parle comme si c’était une petite créature étrange... c’est fou ce que je suis proche de l’autorité...

« Et pourquoi tu fais ça particulièrement pour moi, je suis pas le meilleur élève qui soit et on s’entend pas très bien pourtant, si ? Enfin non, laisse, j’ai rien dit... »

Je sais pas si j’ai envie d’entendre pourquoi en fait, j’ai peur qu’il soit encore sur la défensive juste parce que j’insinue qu’il a un minimum d’intérêt pour moi, autre que scolaire... mais j’ai pas dit ce que c’était, ça va surement l’agacer, du coup je préfère même pas qu’il en reparle, il va me dire que j’suis qu’un élève, ce qui n’est pas faux, et quelques trucs qui vont m’énerver aussi, juste pour que je comprenne qu’il a rien à voire avec moi, même si ça aussi je sais. Pourtant, on a un point commun et je suis sur qu’on pourrait bien s’entendre, mais bon, ça, ça reste à voir, s’il est d’accord ou pas et je sais jamais sur quel pied danser avec lui, un coup il me dit oui, l’autre non, en fait, je sais pas comment agir, alors que je veux juste... je sais pas, le connaitre et travailler bien avec lui ! C’est pas tant demander ? Il est pas décidé, alors que moi si.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conley Hyo Dae

avatar

miser.
never turned around to stop.

Messages : 83
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 28
ambition : Réussir en tant que danseur étoile

MessageSujet: Re: [Terminé] Une bonne nuit de sommeil .ft Kwon Dae Hyun   Dim 10 Mar - 2:29

A la tronche qu'il tire je devine ses pensées, j'ai limite envie de cracher dans son verre juste pour lui donner une bonne raison de paraitre si suspicieux. Je sais ce que sait de danser jusque tard dans la nuit et on a souvent très faim car en fin de journée on a déjà pas mal bruler de calorie alors le corps compense en grignotant dans nos muscles.
Malgré son air gêné je ne me retire pas, je n'ai pas vraiment envie de rejoindre hyun Su, il a les pieds froids et si j'ai le malheur de bouger ne serai-ce que le petit doigt monsieur se réveille et tape une crise, il a le sommeil léger qu'il dit . Je n'ai pas envie de me dire que la présence de mon élève borné me rassure et me rend un peu heureux, je suis content de l'avoir là mais je ne veux pas l'avouer .
Même si on passe nos entre-vues à se chamailler ou a parler très fort pour prendre le pas sur l'autre j'apprécie de plus en plus être avec lui, ça me change de mes horizons, il est différent et ce n'est pas pour me déplaire.
Après je n'irai pas jusqu'à dire que je veux m'en faire un ami,mais il est clair que j'ai envie d'approfondir ce début de relation, pour une meilleure entente dans un but purement professionnel .

"Bien sur , qu'est ce que tu crois? C'est pas comme si je t'avais croiser dans la rue . On se connait depuis trois semaine , j'te propose de dormir ici j'vais pas te faire coucher par terre le ventre vide ."

Je grimace, affligé par sa question , il s'est cru où kirikou?Il a pensé que je le détestais parce qu'en cours je suis méchant? Il ne comprend donc pas qu'il y a deux différents HyoDae? Comme n'importe quel membre du personnel pédagogique de l'université, une fois le bâton de tutorat entre les mains je range au placard celui que je suis au quotidien pour être capable de rester impartial ,de représenter au mieux l'autorité que l'on m'a confiée . Je le considère un long moment, la pièce n'est que partiellement éclairement et pourtant cette faible lumière me suffit pour détailler les traits plutôt fin de son visage, je ne comprend pas comment un ensemble aussi doux peut quand même projeter une image froide, cassante et rude? Dae Hyun n'est pas dénué expression comme on peut le croire aux premiers abords, ,bien au contraire et je suis presque certains de pouvoir déchiffrer quelques un de ses tics nerveux .

Il prend place sur le tapis près du lit,il ne veut pas émietté son gâteau dans les drap, ça me fait sourire mais je reste tout de même à ma place, nous ne sommes pas suffisamment proche pour que je vienne m'installer sans gêner près de lui.
Mes doigts se resserrent sur le verre que je n'ai toujours pas lâcher, depuis tout à l'heure je ne pense qu'à une seule chose, demain matin et comment il prendra le faite que dans ma chambre se trouvait un homme, depuis la veille au soir qui plus est . Je ne veux pas aborder le sujet de mon homosexualité, ce n'est pas que j'en ai honte c'est juste que je n'en ressent pas le besoin, c'est ma vie personnelle, et cette partie en particulier ne concerne que mon copain et moi . J'ai toujours été en paix avec mon attirance sexuel pour ce qui est viril , je crois que je l'ai toujours su , mais qu'il a fallut attendre mon adolescence pour que mon envie de plaire se déclenche . J'ai grandit dans un univers plutôt féminin, mais je n'étais pas non plus vingt-quatre heure sur vingt-quatre entouré de filles, alors pour moi ce n'est pas un choix, je suis né gay, point .

"Mais pourquoi tu veux trouver des justifications au moindre de mes agissements? ça te rend malade que j'arrête cinq minute de te reprendre ou te faire la moral? T'as pas besoin d'être toujours motiver de cette façon pour avancer, arrête de vouloir constamment prouver ce que tu vaux en relevant ce genre de défit minable. Dae Hyun je suis plus le professeur qui t'apprend ce que tu ignores en classique. Là considère moi comme .... comme un pote qui te rend service ."

Ouais il commence à me saouler, a croire que j'ai recueillis un chien errant qui a encore du mal avec l'autorité, qui refuse obstinément de courber l'échine de peur que j'y applique un coup de bâton . Je ne suis pas le genre de type à agir de cette façon même si je suis mauvais je ne suis pas fourbe, quand j'ai quelque chose à dire ou a faire je n'hésite pas ni n'attend pas que le concerné se soit éloigner pour imploser. Je suis droit, l'air de rien .
Voilà en répliquant comme un mec entêté à la limite grande gueule un froid s'est installé entre nous. Je n'ose pas rouvrir la bouche de peur qu'il prenne mal ce que j'essayerai de lui dire, pourtant le cœur chargé de bonne volonté je pars perdant, à cause de ma fierté mal placé. Je me relève et reprend avec moi le plateau avec lequel j'étais arrivé et me dirige vers la porte .

"Demain...ne sors pas de la chambre avant neuf heure s'il te plait, dors bien gamin et salit pas les draps ."

Je ricane avant de sortir, je crois qu'on a besoin de cette note agressive pour réagir et pouvoir fuir les moments de gênes que l'ont peut engendrer à la suite de parole mal perçues. C'est un peu une façon de dédramatisé la situation ,de lancer la perche à l'autre en lui signifiant qu'on est pas contre une réconciliation tacite . Moi ça me convient .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Dae Hyun

avatar

dreamer.
reality is wrong , dreams are for real.

Messages : 124
Date d'inscription : 25/02/2013
ambition : prouver à tous que je vaux de l'or

MessageSujet: Re: [Terminé] Une bonne nuit de sommeil .ft Kwon Dae Hyun   Dim 10 Mar - 21:21

Il est redevenu un peu agressif alors que je le remercie, enfin, c’est surement parce que j’ai demandé s’il aurait fait la même chose pour un autre. Je suis un peu déçu, mais je devine quand même que c’est par gentillesse qu’il fait pas, pas parce qu’il a eu pitié ou je ne sais quoi. Donc, je souris quand même.

« Ça va, on se calme, j’ai juste dit merci ça veut dire ce que ça veut dire, non ? »

J’aime quand il se trompe sur mon compte en fait, je crois que c’est ça. Du coup je lui demande, parce que je suis un peu déboussolé, pourquoi il fait ça et surtout moi, on a l’air de pas s’apprécier, enfin, c’est ce que je pensais. Du coup il me répond tout aussi violemment que c’est pas du tout la même chose en cours qu’à la sortie, et ça me laisse donc une ouverture, au moins pour me faire pote avec lui, ce que je voulais !

« Nan, mais je voulais juste savoir, j’ai eu ma réponse, c’est bon, et puis non j’ai pas besoin d’être motivé tout le temps je sais même pas pourquoi tu dis ça. C’est pas bien de vouloir savoir ? On m’a toujours dit le contraire. »

J’ai juste voulu qu’il me dise, je sais pas moi, parce que je l’ai mérité ? De savoir pourquoi moi particulièrement et pas un autre élève, c’est tout, puis aussi pourquoi il me pousse volontairement plus dans ses cours, moi, que les autres. Bref, je reposerais la question une autre fois vue, comment il réagit. Du coup, il finit même par se lever et par me dire de pas salir les draps... et de pas sortir avant une certaine heure. J’arque un sourcil, je me relève.

« Hey ? Pourquoi pas avant 9h ? Et ouais en fait, je préfère quand tu me lances des piques, j’aime te les renvoyer... mais bon, c’est bien aussi des pauses comme ça, au moins t’es plus détendu »

Oui, et moi avec, mais je vais pas lui dire je crois. Mais je me demande pourquoi je peux pas sortir avant 9h ? Il dort à poil dans le salon peut-être ? Bref, je cherche pas plus, ça me regarde pas, du moment que c’est pas un serial killer ou autre chose du même genre, je m’en fous.

Je m’allonge, mais j’ai du mal à dormir, parce que je suis pas chez moi, mais aussi parce que l’autre il est à côté et que je sais pas ce qu’il fait. ça me stresse un peu de savoir que je suis chez quelqu’un d’autre et que je connais rien de lui, même si franchement il a pas l’air d’être dangereux, je veux dire... non, c’est impossible même, il est vraiment trop poli, trop serviable, trop... riche. Bref, bref, ça sert à rien de cogiter là-dessus, je ferme finalement les yeux et je m’endors...

# # #

Le lendemain, j’entends du bruit dans le salon, mais je dis rien, je fais comme il m’a dit la veille, je m’en souviens très bien, du coup je prends encore les feuilles qu’il m’avait donné, puis je révise dans ma tête, avant d’en avoir un peu marre et de m’étirer en silence. J’essaye de faire le moins de bruit possible, de toute façon, ça risque pas de s’entendre je suis au fond de la pièce exprès et en plus, la porte elle doit pas être en carton comme dans mon studio, ça change ! J’attends un moment, j’ai la dalle, mais encore une fois je vais éviter d’aller demander, ça se fait pas vu qu’il m’a juste invité à dormir pour me rendre service. Je me gratte la nuque, j’ai pas mes affaires avec moi, elles sont où ? Merde... j’espère que ça va pas lui créer des histoires...

J’entends un mec, en fait, c’est pas si épais que ça les portes de cette baraque. Du coup, je tends l’oreille, enfin, j’ai pas vraiment à le faire et je me mords la lèvre pour pas rire. C’est ça qu’il voulait pas que je sache ? Qu’il a quelqu’un dans sa vie et qu’il aime les escargots ? Sérieux, c’est pas moi qui vais le juger, encore une fois il s’est trompé, mais bon, je veux bien comprendre qu’il ait peur que j’aille répéter ou que je dise n’importe quoi à son sujet ou je sais pas, que je le regarde de travers ? Genre, il m’a bien regardé ? Je porte un tutu limite à cause de lui et il croit je vais faire le beau en disant qu’il est gay ? Enfin bon, ça m’agace, mais je m’en fous, il pense ce qu’il veut, je le remettrais à sa place de toute façon s’il me dit quoi que ce soit.

Enfin bon, je patiente jusqu’à l’heure qu’il m’a dit, j’attends même qu’il vienne me chercher, pour être sur de pas tomber nez à nez avec l’autre et devoir lui exploser le nez. Je suis sure qu’il penserait que Hyo Dae le trompe... alors que je suis son élève, mais bon ! Je souris, rien qu’en pensant à la tête qu’aurait fait mon prof, ahah !

« Je peux sortir, c’est bon ? »

J’ai un petit sourire même si je suis mal réveillé, que je ne me suis pas coiffé, je suis de bonne humeur bizarrement, enfin, entre les deux, je sais pas pourquoi, j’aime pas quand il me prend pour quelqu’un d’autre, genre, je suis mauvais, alors que non, pas du tout... je lui ai prouvé souvent pourtant, donc, je fais comme si de rien n’était, je lui demande un peu gêné où sont mes affaires pour pouvoir me changer, il les a lavés en fait, du coup je le remercie et je vais les enfiler en refaisant le lit, en allant mettre le linge que j’ai mis hier dans la machine, moindre des choses. Puis je reviens en face de lui, prêt à partir limite.

« Bien dormi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conley Hyo Dae

avatar

miser.
never turned around to stop.

Messages : 83
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 28
ambition : Réussir en tant que danseur étoile

MessageSujet: Re: [Terminé] Une bonne nuit de sommeil .ft Kwon Dae Hyun   Lun 11 Mar - 2:13

J'ai passé une nuit relativement courte . En réalité je ne pensais pas que dormir près de Dae Hyun me troublerai ni ne me causerai autant d’ennui . J'avais peur qu'il ne me surprenne assoupis à coté d'un homme, je crains que si il le découvre il ne me respecte plus, je ne savais tout simplement pas comment il réagirai en l'apprenant .
C'est stupide son avis ne devrai pas être si important à mes yeux, mais je connais les mœurs de ce pays, et je sais pertinemment que les coréens, les asiatiques en général n'aiment pas ce qui est contraire à leurs étiques, les homosexuels sont limites foutus en taule ici ... On leur crache dessus publiquement, jusque sur des plateaux télé, alors dans mes cours de danse je n'aurai pas supporter ses répliques mal placés ou ses regards dégoutés. Je sais que c'est un bon garçon, qu'il est gentil et bien élever mais je ne connais pas ses opinions sur ce genre de chose, et je préfère rester prudent .
Hyun Su lui n'y a vu que du feu, il n'a pas ouvert l’œil de la nuit, c'était déjà un problème d'écarté .
A sept heure trente du matin mon réveille à retentit,je l'ai rapidement éteins avant de me glisser hors des draps pour regagner la salle de bain sans faire de bruit . Hyun Su c'est un type qui se lève tout le temps à la dernière minute mais qui arrive toujours à l'heure alors je vais le laisser dormir jusqu'au moment où il devra partir .
Je ne m'éternise pas sous la douche , j'ai même laisser la porte de la salle de bain à moitié ouverte pour surveiller les passages, guettant le moindre signe suspect venant de la chambre de ma colocataire, j'ai prévenue Dae Hyun mais qui sait, ce sale morveux pourrait avoir oublier .

Je m'affaire dans la cuisine en réalité je ne prépare que du café pour paraitre le moins suspect possible mais je sors discrètement les sachets de viennoiseries acheter dans la semaine au petit épicier du coin de la rue . Hyun Su sort de la chambre, il est tout décoiffer mais déjà habiller, je lui fais un petit sourire en attrapant mon pantalon laissé sur le haut tabouret du comptoir. Je n'avais pas finis de m'apprêter mais j'avais trouver plus judicieux d'aller préparer tout ça pour que mon "copain" s'en aille rapidement . Mauvaise idée visiblement .Il passe derrière moi et glisse son visage dans mon cou, ses mains ayant déjà une prise assurée sur mes hanches il se met à me souffler des phrases un peu osées qui me font grimacé, je fixe la porte de la chambre toujours fermées, et si jamais l'autre abrutit avait la joue contre?

Je sens une des mains de Hyun remonté dans mon dos pour se saisir de mes cheveux m'appuyer le front sur le plan de travaille, je soupire blasé en tentant de me défaire de sa prise, il se frotte déjà contre mon fessier, c'est même pas plaisant le pire .
Il est jeune , beau grand tout ce que vous voulez pourtant parfois j'ai l'impression d'avoir à faire à un gros pervers bedonnant, sans doute un petit aperçu de ce que ça donnera plus tard.

"Je sais que tu es sensible le matin ,allez...chut...détend toi .."

Non pitié ne parle pas! Je geins mais lâche un faux rire qui détendra tout le monde en m'écartant alors que lui aussi esquisse un sourire. J'ai sauver mes fesses et ma réputation pour la journée . Il embrasse mon front et souffle un au-revoir au creux de l'oreille avant de sortir, je vais vraiment lui reprendre cette clés, je n'aime pas qu'il vienne comme ça chez moi .
Presque au même moment Dae Hyun fait son entré, je lui fais un maigre sourire , je dois avoir une tête affreuse, mon teint est tout pâle et ma bouche crispée, je suis vraiment déstabilisé. M'éloignant vers levier à l’abri des regards j'en profite pour mettre mon pantalon et de boucler cette fichue ceinture une bonne fois pour toute !

"Salut, oui et toi? "

Je dépose sur le comptoir une tasse et une assiette où j'ai préalablement disposé toutes sortes de petits gâteaux et prend place sur l'un des haut tabourets.
Il semble hésiter mais finis par s'assoir en face, maintenant que je le soupçonne de m'avoir mis à jour je me pose encore plus de question sur le pourquoi il agit avec autant de méfiance , je vais finir parano .
N'en pouvant plus de supporter ses regards et son sourire énigmatique je finis par soupirer, les poings serrés:

"Je présume que tu as entendu ...C'est ...un gars comme ça. Inutile de te demander de ne rien dire, je sais que tu t'en fiche sans doute mais pour moi..tu comprend ici ,ça pourrai me griller directe et ...bref finis ton café il va refroidir."

Je joins le geste à la parole en lui montrant l'exemple, je bois d'un seul trait ma tasse entière et manque de m’étouffer quand la gorgée finit d'être avaler .Je tousse légèrement une main pressée contre ma poitrine et me redresse, contournant la table/plan de travaille pour rejoindre ma chambre et préparer mon sac de cours. Étrangement ou non je ne me sens pas du tout soulager, loin de là, je n'étais pas forcer de lui dire et pourtant je l'ai fait, qu'est ce que je cherchais au juste?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Dae Hyun

avatar

dreamer.
reality is wrong , dreams are for real.

Messages : 124
Date d'inscription : 25/02/2013
ambition : prouver à tous que je vaux de l'or

MessageSujet: Re: [Terminé] Une bonne nuit de sommeil .ft Kwon Dae Hyun   Lun 11 Mar - 21:24

Il a pas l’air bien, je sais pas, moi je suis de bonne humeur, je le regarde, j’ai envie de l’enquiquiner avec ça, mais pas trop quand même, on ne se connait pas assez je pense, même si j’en meurs d’envie. Je lui souris et lui, il fait pareil, mais ça l’énerve je le sens bien, alors il finit par dire ce qui le tracasse et là c’est moi qui fait un peu la tête. J’arque un sourcil, puis je le regarde... mais il me prend vraiment pour un con lui hein ?

« Aish... mais ça me regarde pas, je vois pas pourquoi j’irais répéter , tu fais ce que tu veux, tu aimes qui tu veux, on est dans un pays presque libre... on va dire ça, bref, moi ça m’est égal, c’est pas primordial pour se faire des amis ou quoi que ce soit du genre. Bref, crois pas que j’irais en parler ou que je vais faire du chantage, c’est pas mon genre. »

Il a l’air un peu plus froid, je pense qu’il est à cran, ça me vexe beaucoup qu’il pense ça de moi, il a du en croiser des gens idiots, mais... je me tue presque à lui montrer le contraire et voilà qu’il recommence ! Sérieux, je comprends plus rien. Je souffle un peu, puis je bois, puisqu’il n’a pas envie de s’attarder sur le sujet, mais c’est moi qui vais y revenir, j’ai pas envie qu’il se plante totalement à mon sujet, c’est marrant au début, mais là c’est lourd.

« Tu sais, j’ai peut-être l’air d’un bouffon, mais j’en suis pas un... après tu demandes pourquoi j’ai toujours besoin de prouver quelque chose, bah je le fais pas avec tout le monde, j’ai pas envie que mon prof dégage juste parce qu’il aime qui il veut, et j’ai pas envie que tu penses que je suis un petit con, certes... c’est pas entièrement faux, mais y’a des limites à la connerie, faux pas croire »

Je me gratte un peu la nuque, puis je termine ma tasse, ça m’énerve, pourquoi, je lui dis tout ça, surtout aussi franchement ? Même si j’ai l’habitude d’être vraiment très franc, j’aurais jamais cru l’être autant avec lui... bref, faut que je me rattrape !

« Mais bon, si tu préfères que je te fasse du chantage, je peux toujours en faire ? »

Je me mords la lèvre, puis le défi du regard, enfin, j’ai un gros sourire, je me sens mieux en fait. Je pense qu’il va encore mal interpréter et me foutre à la porte, mais de toute façon, je me suis habillé juste avant, exprès pour anticiper une réaction comme ça, parce que je sais jamais comment je dois réagir, ni comment ça va finir avec lui, il dit qu’il est différent en cours et hors cours, mais... en vérité pas tant que ça ! J’attends qu’il réplique, je peux pas faire comme si de rien n’était, puisque j’ai cherché son regard directement, mais c’est sa faute aussi, pourquoi toujours me voir comme une menace ? Je suis qu’un élève à la base, puis je demande qu’à apprendre, et comme c’est un bon prof, je prendrais pas le risque qu’on me mette un gars en tutu, lui au moins, il a la classe... quand je vois les vrais profs de l’établissement, je me dis que je lui courrais bien après s’il voulait partir, j’ai pas envie que ce soit un autre prof qui m’apprenne, pas la même méthode, pas le même délire, pas les mêmes explications, c’est différent... puis je commence à l’apprécier je crois, alors non, je veux pas qu’il vire pour des conneries ou qu’il se sente obligé de le faire.

Finalement, je fais mon sale gamin, puisqu’il croit que je suis comme ça, puis je lui coupe un peu la parole, pour l’embêter toujours.

« Je sais, j’ai trouvé, tu viens manger avec moi à ta pause, c’est ta punition pour avoir cru que j’allais me mêler de ce qui me regarde »

Je croise les bras, fier de moi, là j’ai gagné un rendez-vous, miteux, certes, parce que j’ai pas trop les ronds, mais il appréciera je suis sur, et puis je lui rend la monnaie de sa pièce, qu’il croit pas que c’est du vrai chantage. Je devrais préciser nan ?

« Tu m’as rendu un super service, alors laisse moi t’offrir au moins ça en retour ? D’accord ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conley Hyo Dae

avatar

miser.
never turned around to stop.

Messages : 83
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 28
ambition : Réussir en tant que danseur étoile

MessageSujet: Re: [Terminé] Une bonne nuit de sommeil .ft Kwon Dae Hyun   Jeu 14 Mar - 21:08

Ouais je me suis peut être emballer pourtant j'ai horreur de ces gays qui se pensent persécuté alors qu'on en a strictement rien à faire de savoir qui occupe leur lit . J'ai été ce genre d'homo parano et je m'en rend compte mais j'ai des circonstances atténuantes on se connait , je suis son professeur , on vit sur un campus peuplés de jeunes..j'ai peur de subir leur brimades je ne le supporterai pas . Il parle de chantage mais ça me fait sourire, je crois que c'est sa façon de me prouver qu'il est capable d'aller dans ses extrêmes pour me faire comprendre que je n'ai rien à craindre de lui .
L'idée que je lui plaise ne m'échappe pas non plus, il est concilient , il tolère mon orientation mais il parait vraiment piquer par cette nouvelle comme si elle le rassurait, aurait-il eu dans l'idée de me draguer?
Je souris attendri , je me crois irrésistible parce que j'ai ce petit coté de l'ouest qui fait craquer n'importe lequel de ces coréens, mais attendons de voir , que je ne me fasse pas de fausses idées se serai dommage que je marque une distance alors qu'il n'a aucune arrière pensée lorsqu'il s'adresse à moi .

Quand il me propose de me remboursé par un repas je ne peux réprimer un petit rire, c'est un rancard ça non? Je ne le souligne pourtant pas, maintenant qu'il sait que je suis gay ce genre de petite blague douteuse risquerai de le mettre mal à l'aise, si on ne suit pas mon hypothèse . Par contre si il me trouve à son gout ou qu'il ressent une attirance sans pouvoir dosé son intensité il risquerai d'être troublé, alors autant que je tente ma chance,
"hm , c'est comme un rencard? T'es un peu trop gamin pour moi mais j'accepte, je mange toujours seul le midi et là sortir un peu du campus c'est pas plus mal ."
Je lui fais un joli sourire, un de ce que mon cousin déteste voir affiché sur mon visage, il dit que je ressemble à une fille dans ces moments là, et qu'il réprime alors une forte envie de me frapper très fort . Je l'aime ce cousin , pour sa franchise et sa façon de dire les choses sans détour, je me suis inspiré de lui pour me façonné une image dur de garçon insensible, indispensable dans l'univers dans lequel j'évolue .

On quitte mon immeuble tout les deux et on marche cote à cote jusqu'au bâtiments des cours dit normaux, le coréen, les sciences etc . L'atmophère est un peu tendu et je crois que ma réplique de tout à l'heure y est pour quelque chose . C'est déjà bien qu'il accepte ce que je suis mais il ne faut pas que j'exagére, il finira pas être dégouter si je me montre si entreprenant, et il aura entièrement raison . Alors avant d'emprunté le grand chemin le plus fréquenté j'attrape son poignet et plonge un regard coupable dans le sien :

"écoutes, je rigolais ok? Calme tu m'intéresse pas, c'est pas parce que je suis ... que je saute sur tout ce qui est musclé et mignon , ok? Désolé,c'est pourtant pas mon genre de faire des 'allusions lourdes et pompeuses, je ferai attention si ça te mets autant mal à l'aise ... Allez va en cours, on se retrouve à midi devant le grand portail? Boss bien morveux . "

Je lui fais un petit signe de la main et m'éloigne de mon coté . Mon cœur bat si vite, j'ai l’impression d'avoir fait une connerie, j'aurai du continuer à dédramatisé les choses, à me moquer-gentiment de lui .. Il faut que je me ressaisisse que j'arrête de tout prendre au pied de la lettre , d'être autant à fleur de peau .. Ce qu'ignore Dae Hyun c'est que je ne m'étais jamais confié sur ce sujet, à personne alors c'est compliquer de géré les retomber émotionnel ... Je pense que cet interlude de ce midi me fera du bien , je suis même pressé d'y être .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Dae Hyun

avatar

dreamer.
reality is wrong , dreams are for real.

Messages : 124
Date d'inscription : 25/02/2013
ambition : prouver à tous que je vaux de l'or

MessageSujet: Re: [Terminé] Une bonne nuit de sommeil .ft Kwon Dae Hyun   Ven 15 Mar - 22:12

Pourquoi il me regarde comme ça ? J’ai l’impression qu’il m’analyse quand il fait ça, ça me plait pas ! Je dis rien, je préfère attendre sa réponse, puis finalement il me dit que je suis trop jeune pour lui, il dit que c’est un rencard et j’écarquille un peu les yeux, pas faux, pas faux... mais bon, je déglutis difficilement, c’est pas vraiment ce à quoi j’avais pensé à la base et je préfère pas en rajouter de peur qu’il croit que je me justifie et de m’enfoncer encore plus, j’ai ce don là... de toujours faire ou dire des conneries, je parie même qu’il serait vexé, Monsieur, que je lui dise que pas du tout, genre, qu’il me plait pas. Enfin, au moins je me tais et il ne dit rien non plus, mais je crois qu’on est mal à l’aise un peu aussi, bref, je sais pas, il a parlé de rencard et je me demande maintenant si c’est ça que je suis en train de faire ? Tomber amoureux ? Nan, impossible... pas de lui, je sais pas... je veux juste être pote, pas plus, nan ?

Bref, on sort en silence et il finit par craquer, ça me fait un peu sourire, même si je préfère pas trop le montrer, qu’il me mette pas une gifle en croyant que je le fais exprès. Il me dit qu’il voulait pas me gêner et qu’il saute pas sur tout ce qui bouge, enfin... non, il a pas dit ça, mais je reste tellement choqué que je le regarde sans trop d’expression. Je déglutis encore, puis il me dit d’aller en cours en me traitant de morveux, je lui cours un peu derrière, en posant une main sur son épaule pour le déstabiliser un peu en le « poussant », vu la vitesse à laquelle je suis arrivé, puis j’ai fini par lui dire avec un petit sourire.

« J’étais juste en train de réfléchir, j’suis pas très bavard quand je connais pas, mais ça viendra t’inquiètes pas... oh, et puis ouais, à midi, et j’suis pas un morveux, mais mignon et musclé, je savais pas, merci ! »

Je lui tire la langue avant de filer, en marchant à reculons, juste pour l’enquiquiner en lui faisant un grand sourire, je comprends pas, est-ce que c’est moi ou je suis content parce qu’il m’a fait un compliment sans le vouloir ? Bref, c’est surement pas ça, j’ai du me planter encore, ou simplement c’est parce qu’il se soucie un peu plus de moi, que j’ai moins l’impression de parler à un mur, vu que je déteste ça et que la plupart des profs, c’est ça... normal, un peu, mais lui il a mon âge et ça m’aurait enquiquiné.

Je passe mes cours de matinée vraiment lentement, ça m’agace, je suis trop curieux de voir la tête qu’il va faire quand on va aller manger dans un fastfood, est-ce qu’il va se foutre de moi ? Je juge un peu vite là, mais bon... on sait jamais, je verrais bien. Je soupire, puis souffle et fini par aller prendre une mini douche dans les vestiaires 10 minutes avant l’heure, je trottine un peu, sans trop me presser, puis j’atterrie à l’endroit convenu, ça me fait sourire comme un con, j’ai vraiment envie de le voir manger dans un endroit qui me ressemble... ça changerait avec lui dedans, vraiment, c’est... le riche dans un fastfood quoi, bon, faut pas croire c’est pas pour me foutre de lui, c’est pour voir comment il va réagir, y’en a qui sont totalement hermétique à ça, lui je sais pas. Moi, tous les milieux me vont, mais... y’a certains gosses de riches ils ont des coutumes bizarres, je pourrais pas, c’est comme les Français d’entant, ils portaient des collants les fous ! Je comprends pourquoi ils en portent en danse... mais faudrait faire une révolution aussi pour ça...

« Alors prof, bonne matinée ? »

Juste par curiosité, quand je le vois arriver, je lui demande s’il va bien en quelque sorte, je me demande s’il a revu son « copain » il avait l’air de vouloir... faire des choses ce matin, l’autre, et ça me fait frissonner rien que d’y penser, même si j’en ai rien à foutre de ce qu’il peut faire, j’aime pas penser à lui comme ça, c’est vraiment pas beau et ça me ressemble pas. Je tousse légèrement, puis je commence à avancer tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Terminé] Une bonne nuit de sommeil .ft Kwon Dae Hyun   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Terminé] Une bonne nuit de sommeil .ft Kwon Dae Hyun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il ne dit pas bonne nuit le malpoli!
» Petit drop de nuit, bonne nuit ! ;D
» Couché !
» Le petit xelor qui fût dieu d'un culte ridicule ! [Accepté]
» Chuck Norris Facts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
black diamonds :: ✖ fly to seoul :: ∞ itaewon :: résidences :: appartement de conley hyo dae-