somebody that I used to know.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 somebody that I used to know.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nam Ji Nae

avatar

troublemaker.
bitches ain't shit but hoes and tricks.

Messages : 35
Date d'inscription : 06/03/2013
Age : 29

MessageSujet: somebody that I used to know.    Sam 9 Mar - 23:11

    Il y a des jours où être une femme d’affaire peut s’avérer difficile, bien que beaucoup de personnes aimeraient l’être et l’envient. Habituellement, il est vrai que la jeune femme se plait à montrer de façon ostentatoire les côtés avantageux de sa situation. Côté financier, elle n’avait pas à se plaindre, l’host club n’a jamais aussi bien tourné, les clientes affluaient de partout, et les jeunes garçons se bousculaient pour pouvoir obtenir une place dans son établissement ; elle sentait que durant ces deux dernières années, les mœurs en Corée ont commencé à s’adoucir, et qu’il y avait de moins en moins de honte à fréquenter un host club, ou bien que de plus en plus de personnes prennent leur courage à deux mains afin de mentir à leur entourage, tellement elles sont désespérées. Au final, qu’importe les causes, les résultats étaient les mêmes, et c’était la seule chose qui l’intéressait. La sélection n’avait jamais été aussi difficile, et autant dire que la demoiselle était plus que sévère quand il s’agissait de choisir son personnel. Bien sûr, ce n’était pas elle qui avait cette tâche à effectuer à plein temps, mais lorsque par le plus grand des hasards elle décidait de s’y intéresser, malheur à ceux qui passeront entre ses mains. Ce club lui est si chère, elle le considère comme son propre enfant, et y tient tellement qu’elle s’y accrochera jusqu’à la fin, si fin il y a… bien que ce soit le dernier de ces souhaits. Néanmoins, il y a des jours où vous adorez votre enfant, et d’autres où… vous l’aimez un peu moins, pour ne pas dire le détester, et c’était une de ces périodes pourries que Jinae avait expérimentée. En l’espace d’une semaine, elle a dû faire face à tellement de couacs dans son organisation, qu’on aurait pu croire à un coup du sort pour toutes les mauvaises actions qu’elle a pu faire dans le passé, et elle est bien placée pour savoir à quel point il y en a.

    Son calvaire a commencé quand elle apprit qu’un de ces meilleurs avait décidé de lui tourner le dos. Question de morale disait-il, comme si pendant ces derniers mois il ne s’était pas rendu compte que son activité n’était des plus morales. Foutage de gueule. C’était un phénomène que la jeune coréenne connaissait bien. Les trois quarts d’entre eux étaient âgés de vingt à vingt-cinq ans, pour la plus part étudiant. Une fois leurs études terminées, ils repartaient aussi vite qu’ils étaient arrivés… Et comme si ce n’était pas suffisant, un peu plus tôt dans la soirée, une violente bagarre a éclaté dans l’enceinte de l’établissement. L’histoire d’un copain hyper protecteur qui a découvert que sa copine se payait les services d’un host et qui a déboulé en furie dans l’établissement, cassant à peu près tout ce qui se trouvait dans son passage, et n’a surtout pas oublié de refaire le portrait à l’host en question. Il a quand même fallu trois costauds pour les séparés, et le petit va surement passer la nuit à l’hôpital, tout cela aux frais de la demoiselle. Super. Et pour bien enfoncer le couteau dans la plaie, l’histoire s’était déjà ébruitée dans tout Kangnam. Bref, les quelques causes pour lesquelles Jinae en avait gros sur la patate. Mais plutôt que ce morfondre chez elle, et ruminer, pourquoi pas sortir pour se changer les idées ? Sa mère lui a toujours appris que le meilleur des remèdes après quelques déceptions était une bonne sortie bien arrosée avec quelques potes qui sauront vous redonner le sourire et vous changer les idées. Bon, depuis cette époque-là, Jinae a bien grandit et compris que « sortie bien arrosée » ne devait pas toujours rimer avec « se retrouver en sous-vêtements dans les rues de Séoul » ou « se retrouver inconsciente chez de parfaits inconnus ». Désormais, on peut dire qu’elle sait s’amuser avec intelligence, s’il est possible d’associer ces deux mots…

    La brunette a donc décidé de s’apprêter pour une passer sa fin de soirée dans un des club où elle a l’habitude d’aller, le club « le masse », notamment à cause de sa proximité avec le club, et surtout parce qu’elle y adorait l’ambiance. Y allant seule, elle espérait bien croiser sur place des connaissances histoire d’apporter quelques couleurs à sa soirée. Le videur la connaissait bien, alors elle n’eût aucune difficulté à rentrer. Et puis, même en ne la connaissant pas, elle n’aurait eût aucune difficulté à rentrer, après tout depuis quand une jolie fille habillée de façon légèrement provocante pouvait se faire recaler à l’entrée d’un bar ? Sérieusement, à moins que ce soit un bar gay, ça n’arriverait jamais dans un monde normalement constitué. Oui, la jeune femme s’était faite belle pour l’occasion, et pourtant elle n’était pas du tout dans l’optique de draguer. Cela peut paraitre paradoxale, mais même si elle a conscience qu’elle provoque la gente masculine avec sa tenue et ses manières, Jinae ne souhaite pas être abordée ce soir. Une fois rentrée dans le club, et après avoir jetée un rapide coup d’œil autour d’elle, elle se dirigea directement vers le bar, et s’accouda sur le comptoir. « Comme d’habitude ? ». Elle lui sourit, mais n’acquiesça pas. « Surprends-moi, pour une fois ». Tous ceux qui connaissaient un minimum la jeune fille savaient qu’elle était fan de cocktail bien dosé, c’était son péché mignon. Une poignée de minutes plus tard, le regard plongé sur son vodkatini, la jeune femme passait le temps en faisant la cosette avec le serveur, en attendant le moment propice pour se lancer sur la piste.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

somebody that I used to know.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
black diamonds :: ✖ fly to seoul :: ∞ kangnam :: club le mass-