Just stay with me tonight !


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Just stay with me tonight !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kwon Dae Hyun

avatar

dreamer.
reality is wrong , dreams are for real.

Messages : 124
Date d'inscription : 25/02/2013
ambition : prouver à tous que je vaux de l'or

MessageSujet: Just stay with me tonight !   Jeu 21 Mar - 23:40

Just stay with me tonight !
Conley Hyo Dae & Kwon Dae Hyun

Je leur ai réglé leurs comptes, mais je me sens pas mieux, je crois même que Hyo Dae y est pour quelque chose, il dit qu’il va bien et qu’on devrait rentrer... mais je vois bien que ça va pas, il dit plus rien. Je me sens un peu coupable, mais je l’ai défendu en même temps pourtant... je sais pas, je préfère pas lui demander tout de suite ce qui va pas, j’ai pas envie qu’il me dise qu’il a connu pire que ça, parce que j’en suis presque sur. Du coup, on avance et il est vraiment proche de mois, j’ai presque envie de poser mes mains sur ses bras pour lui demander ce qui va pas. Je me mords la lèvre et là, miracle, il se met à parler. Il me demande s’il peut venir chez moi en gros et je lui souris, je crois que je le rassure ?

« Ouais, pas de problème, mais tu fais pas gaffe au bordel, c’est pas du tout rangé... et c’est tout petit »

C’est un trois pièces à vrai dire, un tout petit studio avec ma chambre, mon salon cuisine et ma salle de bain-toilettes. Du coup, je l’embarque avec moi, c’est pas très loin. Je dis pas grand-chose... mais j’essaye de détendre l’atmosphère.

« Je crois qu’il va pleuvoir, on a bien fait de rentrer... je t’aurais vu avec des petites bouclettes »

Je le taquine toujours de cette façon, sans qu’il y ait d’arrières pensées, puis je suis sur que même décoiffé il est quand même beau... il a un charme fou... on voit que lui, il est hyper différent de tous, et pourtant il est coréen, ça se voit. Bref, je m’attarde pas sur le sujet, je déglutis, un peu con d’avoir pensé à lui de cette façon... ouais, vraiment je crains.

Je lui ouvre la porte, mais je me mets derrière lui pour placer mes mains sur ses yeux, juste comme une surprise... mais bon, c’est surtout pour ramasser mon linge sale... et le balancer dans la salle de bain. Je ris un peu, je crois qu’il aime pas ça, pourtant je fais rien de mal, et puis c’est légitime, même si je suis content qu’il soit là, j’ai pas à lui imposer ça, même si c’était pas prévu.

« Voilà c’est chez moi, pas trop déçu ? »

Je lève enfin mon bras de devant lui, puis je ferme la porte de la salle de bain, je mettrais pendant qu’il regardera pas, le linge dans le panier, je le descendrais à laver en espérant qu’il y ait pas un con pour lever mes affaires mouillées et les foutre parterre...

Je vais chercher des trucs à grignoter, à boire, après l’exercice ça aide, bon, c’est pas du tout les mêmes biscuits, mais la consistance reste la même, j’aime manger beaucoup, mais bien... enfin, bon, je sors aussi le sachet de bonbons, on sait jamais... il a dit qu’il aimait ça et je pense que ça lui ferait du bien, je lui en tends donc.

« Pour tout à l’heure..., t’es sur que ça va ? Je... suis pas habitué... et du coup, j’ai mal réagi je sais... mais ça viendra je pense... sinon la moitié de la ville sera défigurée par moi... je me calmerais hein »

Je me passe une main dans la nuque et m’assois à côté de lui sur le canapé. Je m’aperçois aussi qu’il va se faire tard, et qu’il a peut-être pas envie de se retaper le chemin tout seul, je commence à le connaitre un peu, du coup, je propose, non, en fait, je le forcerais à rester, je pense, il a qu’à prévenir pour pas que ça pose problème. Mais comment je vais lui dire ça moi ? Faut pas non plus que je fasse ça comme une brute, du coup, je mange, j’allume un peu la télé... elle est petite, mais elle fonctionne bien.

« Dis, tu veux pas rester ce soir ? Juste ce soir ? T’as vraiment pas l’air dans ton assiette et puis c’est loin chez moi, et j’ai pas envie que tu recroises les deux cons de tout à l’heure... c’est oui ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conley Hyo Dae

avatar

miser.
never turned around to stop.

Messages : 83
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 28
ambition : Réussir en tant que danseur étoile

MessageSujet: Re: Just stay with me tonight !   Ven 22 Mar - 0:21

Et il accepte, mais je m'en doutais un peu . On fait le trajet, on échange que quelques paroles futiles, sans grand intérêt, mais si lui ça le rassure alors je veux bien consentir à ouvrir la bouche juste parce qu'il n'a rien fait alors il ne mérite pas que je me ferme autant.
On arrive, il n'habite pas très loin du parc, c'est étrange vraiment je me demande si on se serai croiser un jour ,peut être pas , après tout il n'y a que la salle de danse qui nous relie.
Je crois au destin et je suis donc certain que notre rencontre et notre amitié naissante n'est pas du au hasard, tout était écrit maintenant j'aimerai juste savoir si elle perdura et qu'est ce qu'elle nous apportera de plus , pour l'instant je me contente de ce que j'ai déjà, ça me suffit amplement .
On entre chez lui mais immédiatement mes yeux sont couverts par ses mains, j'esquisse un sourire et quelque peu désorienté je me recule , cognant son torse avec mon dos.

Il se détache et moi je garde les paupières closes ça m'amuse en faite surtout que je sais ce qu'il fabrique, c'est un mec qui vit seul alors je me doute bien que c'est presque jamais clean ici. Je peux enfin voir, il parait tellement gêné! Je souris , les lèvres pincées je me balance légèrement d'avant en arrière les mains jointes sur mon bas ventre. J'observe les lieux, silencieusement et je découvre avec étonnement que ce n'est pas un studio, non il vit carrément dans un appartement deux pièces.

DaeHyun s'était absenté pendant que je faisais une petite visite éclair, je ne suis pas le genre de mec à aller foutre mon nez partout ,ouvrir les tiroir et regarder sous le lit .J'ai été bien élevé et puis je ne fais jamais ce que je n'aimerai pas que l'on me fasse, principe c'est tout.
Il revient enfin et me temps un paquet de bonbon, je rougis ô depuis combien de temps n'en ai-je pas mangé? Je l'accepte et viens m'assoir sur le canapé, lui me rejoint peut de temps après, on se jauge , je me rapproche un peu sans trop m'en rendre compte .

"Merci ."

Je craque le paquet et lui tend une poignet de bonbon, je lui souris et me met à boulotter, les joues gonflées je le fixe, c'est ma façon à moi de m'auto-réconforté .
Sa question me dérange , il à du le remarquer, en même temps je n'ai pas eut l'idée de jouer la comédie pour sauver les apparences, aurai-je vraiment besoin de lui? Est-ce que j'agis de la sorte pour qu'il me remarque? Aish je lui ai dit de ne pas se prendre la tête et c'est ce que je fais, mais il faut me comprendre ce genre de question sans réponses je n'y ai pas été soumis durant tout ce temps ...

"Oui, je veux bien rester dormir ici , le canapé à l'air confortable ."

Je souris et caresse distraitement le revêtement cuir du sofa, les joues empourprées, ma respiration s'emballe ,je n'ai pas envie d'en parler ni même d'y repenser pourtant je dois lui dire quelque chose, rien que pour qu'il arrête de me fixer avec un tel regard.

"Tu vois maintenant pourquoi j'ai peur de rentrer chez moi la nuit, je dois avoir une tête de victime."

Je grimace, j'ai envie de dédramatisé la situation parce que même si j'aime qu'il prenne soin de moi je n'ai pas envie qu'il s'inquiète, qu'il en vienne à me surprotéger, parce que nous ne sommes qu'ami alors ce n'est pas son rôle.
Il allume la télé et je décide de me détendre un peu en regardant quel programme il a choisit, hm du classique une émission journalière, des familles participenr à un jeu dans l'espoir de gagner de l'argent, je trouve ça un peu bête mais ça à au moins le mérite de me vider la tête .
J'ai coincé le paquet de bonbon entre nos deux corps et sans regarder j'y plonge régulièrement la main pour attraper entre mes doigts quelques douceurs, ça arrive que j'effleure sa cuisse mais je ne relève pas le geste ni quand sa main rate le sachet également .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Dae Hyun

avatar

dreamer.
reality is wrong , dreams are for real.

Messages : 124
Date d'inscription : 25/02/2013
ambition : prouver à tous que je vaux de l'or

MessageSujet: Re: Just stay with me tonight !   Ven 22 Mar - 0:50

On entre et il sourit enfin, je crois que ça l’amuse, il doit être habitué à voir le bordel des mecs, enfin, c’est pas le plus important. Je le laisse visiter un peu et je range, puis je vais chercher des bonbons, ça à l’air de lui faire plaisir. On s’installe, il dit merci, et je suis mal à l’aise en demandant s’il veut rester. Je suis vraiment content qu’il dise oui ! On regarde une émission débile, mais au moins on a pas besoin de parler comme ça, mais avant je lui réponds avec un petit sourire, même si je trouve ça vraiment affreux qu’il puisse penser ça de lui.

« C’est parce que t’es différent, tous les Coréens se ressemblent un peu, mais toi t’es... différent, je veux dire, physiquement, ouais, on peut pas se tromper, mais ça rend pas pareil... »

Je sais pas, lui faire un compliment sur son physique c’est peut-être pas approprié maintenant, du coup j’ai pas dit « parce que t’es beau », mais voilà, ça me tracasse quand même d’avoir dit ça... en tournant autour du pot. Je préfère me taire et finalement on regarde la télé. Il caresse parfois ma cuisse sans le vouloir et je fais pareil, c’est con, mais ça me fait de l’effet, je me sens vraiment bizarre quand il fait ça. Je me mords la lèvre, puis finalement je pense qu’il vaudrait mieux que je lui trouve quelque chose à mettre pour ce soir, et quelque chose qui lui va, ce serait bien ! Je vais donc chercher, un boxer s’il veut se doucher, puis, des vêtements assez décontractés, mes pyjamas sont trop grands. J’ai toujours des vêtements qui ont rétrécis au lavage, je sais pas pourquoi je garde, bah là au moins c’est clair, il a de la chance. Je reviens, la petite pile de linge plié et je les pose à côté de lui.

« Si tu veux prendre une douche après, tu te gêne pas »

J’en prendrais une moi aussi, en espérant qu’il y ait de l’eau chaude, enfin... je sais qu’il y en a mais est-ce qu’il y en a suffisamment pour nous deux ? ça c’est une autre histoire, je dirais rien au pire, la douche froide me fera surement du bien.

Il commence à pleuvoir, j’entends ça vu les murs qui sont vraiment pas épais, ça me fait sourire, j’aime bien la pluie, surtout quand je suis au chaud chez moi. Mais là c’est pas trop fort, je pense qu’il pleuviote à peine, ça s’aggravera peut-être dans la nuit.

« Dis, t’as pas peur de l’orage au moins ? »

Enfin, c’est pas très grave, s’il vient dans mon lit je vais pas faire tout un fromage, surtout que lui, il a quasiment rien dit quand il m’a retrouvé en boxer dans le sien, alors qu’il a un copain. Moi, y’a personne qui peut entrer et puis je me demande d’ailleurs son copain, il est vraiment si compréhensif ? C’est vraiment son copain ? Bref, vaut mieux pas que je me mêle. Je continue à manger des bonbons et en fait sans nous en apercevoir, on fatigue un peu, il à la tête sur mon épaule quasiment et moi par-dessus la sienne, comme si c’était naturel... enfin, avant que je remarque, ça l’était. On devrait peut-être faire autre chose ? Ah ! à manger !

« il faut qu’on mange, même si on s’est bourré de bonbons, au moins un truc chaud avant d’aller dormir, tu veux manger quoi ? Y’a... des pates, du fromage, du poulet... et je crois qu’il reste des plats surgelés »

Oui, bon, c’est sur, on est pas dans un cinq étoiles ici... le loyer coûte cher et la bourse étudiante est à peine plus élevée, résultat : pour faire les courses il reste pas grand-chose. Je me sens un peu mal de lui proposer ça, je sais pas s’il va accepter... enfin bon, on verra bien, je veux bien faire l’effort de ressortir sous la pluie ou bien de commander ? On peut commander ! Je verrais s’il aime déjà ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conley Hyo Dae

avatar

miser.
never turned around to stop.

Messages : 83
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 28
ambition : Réussir en tant que danseur étoile

MessageSujet: Re: Just stay with me tonight !   Ven 22 Mar - 1:08

Je me sens bien ici, son appartement est calme, je m'y sens en sécurité et puis lui aussi apporte quelque chose, il me rassure parce que je sais qu'il peut me protéger .Je m'arrête de manger quand je sens le font du paquet se rapprocher, je n'ai pas envie d'être écœuré ensuite, trop de sucre me réussit encore moins que trop d'alcool , j'ai un métabolisme très fragile .
Je sais que je ne ressemble pas à un coréen lambda, tout simplement parce que dans ma tête et mon cœur je n'en suis pas un, j'ai grandit en Australie et on m'a éduquer comme un parfait enfant du pays, je donnerai n'importe quoi pour que mon image colle avec ma mentalité, mais resterai-je aussi beau que maintenant ?
Je lui fais un maigre sourire parce que je sais qu'il a cherché à me rassurer, même si pour moi être joli garçon ne justifie en rien le fait de se faire emmerder dans les rues. Je ne devrai pas souhaiter être quelqu'un d'autre pour me fondre dans la masse et être ainsi épargner, j'aimerai avoir le droit de rester qui je suis sans craindre de souffrir ensuite .

La pluie nous berce, je ne fais pas attention à ce qu'il fait et lorsqu'il vient se rassoir j'appuie ma joue sur son épaule, j'aimerai qu'il me donne une étreinte chaude, juste pour me rassurer totalement, mais je m'abstiens de la lui demander, c'est complètement idiot et inapproprié . Quand il s'éloigne de nouveau pour rejoindre cette fois la cuisine j'en profite pour jeter un coup d’œil à la pile de vêtement qu'il a mit à ma disposition . Je souris en coin en détaillant tout ces bas de jogging usés par les lavages en machine et tout ces t-shirts au tâches de javel . Il doit vivre seul depuis longtemps mais n'être toujours pas capable de doser correctement les produits nettoyant . J'opte finalement pour un large pantalon gris acier et un t-shirt manche longues noir, il me couvrira les fesses et le bout des doigts, j'ai envie de me sentir comme dans un cocon.
Je ne sais pas trop comment il prendra le fait que je refuse de me laver, on a fait du sport mais pas assez pour que les efforts se ressentent sur ma peau ,en clair je n'ai pas transpirer . C'est bête à dire mais je ne serai pas à l'aise, être nu sous la douche alors que je ne suis pas chez moi ça m'effraie un peu, j'espère qu'il comprendra sans que j'ai à lui dire .

Je gagne la petite cuisinette et m'adosse à la porte, les mains jointent dans le dos, mes fesses appuyés contre.

"Fais ce que toi tu préfères, j'ai faim et un peu froid ,alors je mangerai n'importe quoi de chaud ."

Je lui fais un sourire tendre, un sourire made by me ,un sourire de fille . Il nous sert peu de temps après , il a choisi de faire deux plats cusiner un au poisson et l'autre à la viande, je m'assois face à lui sa table est toute petite mais je la trouve très mignonne. On commence à manger et je viens lui tendre ma fourchette pour qu'il puisse gouter .

"C'est très bon merci .."

Je suis un peu intimidé, ça me fait tout drôle d'être ailleurs que chez moi et pourtant avec lui, je n'ai pas été souvent invité chez mes amis, surtout pas pour rester dormir. C'est dingue j'ai l'impression d'enfin découvrir la vraie vie avec DaeHyun et ça ne me déplait pas , au contraire. Je détourne le regard à chaque fois que nos yeux se croisent, je ne sais pas trop comment aborder le sujet du lit ,il est clair qu'on ne peut pas une nouvelle fois dormir ensemble, moi ça ne me gênerai pas mais lui c'est une autre histoire. Il vient de ce découvrir à moitié alors je n'ai pas envie qu'il passe un mauvais moment parce qu'il sera occupé à se dire qu'un autre garçon se trouve à ses cotés. C'est bête mais je sais que moi dans son cas c'est comme ça que j'aurai réagis .

"Au fait, j'ai pas peur de l'orage mais ... des grands espaces ouverts oui . "

et le salon en est un .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Dae Hyun

avatar

dreamer.
reality is wrong , dreams are for real.

Messages : 124
Date d'inscription : 25/02/2013
ambition : prouver à tous que je vaux de l'or

MessageSujet: Re: Just stay with me tonight !   Ven 22 Mar - 12:52

Je sais pas pourquoi, j’ai l’impression qu’il va mal, mais je peux pas insister trop il risquerait de pas bien le prendre alors je préfère rien dire. Je le laisse faire quand il a sa tête appuyée sur ma joue, puis je prépare un peu à manger, il me dit de faire ce que je veux, mais je vais pas lui faire manger n’importe quoi, mon alimentation craint, je le sais, mais j’ai pas les moyens. Bref, je fais quand même deux plats, pour être sur puis je le vois arriver en pyjama. Okay, ça doit le gêner peut-être, je sais pas, au pire c’est pas trop grave, du moment qu’il sent pas le rat et vu que j’ai passé une moitié de l’après-midi avec lui, je peux dire que non, donc ça va. Je lui souris, puis on mange tranquillement, je mange ce qu’il me tend et je lui fais gouter ce que j’ai moi aussi.

L’ambiance est bizarre, on est bien là tous les deux, mais y’a un truc qui va pas et je saurais pas dire quoi. Du coup, je laisse faire. Je lui demande d’ailleurs s’il a peur de la pluie et il me dit que non, mais qu’il a peur des grands espaces ouverts donc... mon salon, on va opter pour la chambre alors. Je me gratte un peu la nuque, comme d’habitude, puis je souris quand même, ça me gêne pas vraiment, on a déjà dormi ensemble, mais là je suis conscient de mes penchants, mais je pense que ça va aller, je vais pas non plus être pris de pulsion et lui sauter dessus, je suis loin d’être comme ça.

« Alors, il vaut mieux que tu dormes avec moi, de toute façon on a dormi ensemble la veille, donc... »

Donc, ça devrait aller, en fait. Je me mords la lèvre, je sais plus trop quoi dire. On vient de finir de manger, alors je fais la vaisselle, on a le temps encore avant d’aller se coucher, minimum deux heures je dirais, donc pour l’instant on peut parler, oui, mais de quoi ? je voudrais pas tomber sur un mauvais sujet...

J’en ai un peu marre de prendre des gants, alors je vais pas y aller par quatre chemins, je pense. Une fois la vaisselle terminer, j’emploie la manière forte. Je viens m’asseoir à côté de lui, puisqu’on est retourné sur le canapé, et cette fois... je le fixe. Je vais rien lui faire de bien méchant, mais, je sais pas comment il va y réagir, je sais même pas si ça va marcher. Du coup, je teste, on sait jamais.

Je le prend par la taille et je commence à le chatouiller, parce qu’il a beau me faire ses sourires, ça prend pas avec moi, ça me rappelle quand ma mère me disait que tout allait bien alors que pas du tout. Je préfère encore qu’il me regarde avec des yeux de chiens battus qu’il fasse ça, au moins on pourra partager et il se sentira moins seul, et ça contribuera à ce qu’il se sente mieux.

« Je sais pas ce que t’as, t’es pas comme d’habitude, je pense que ça me regarde pas, je t’ai déjà demandé, tu m’as dit que ça allait, alors je vais pas te redemander, mais dans ce cas, tu souris pour de vrai »

Une fois, l’avoir lâché, je le regarde, je suis décoiffé, pire que ça je crois, j’ai les cheveux dans un état... bref, et puis je me sens un peu mieux, au moins il aura une raison de m’en vouloir et il pourra se lâcher un peu qu’il me frappe s’il veut, ça me fera quand même sourire, même s’il m’insulte, il le fait tellement souvent, que j’ai plus l’habitude de ça que de son silence.

« Oui, donc... te prends pas la tête, okay ? C’est toi qui l’a dit, alors détend toi, t’as pas à avoir peur, ce soir tu restes chez moi, oublie tout, c’est comme si on faisait un trou dans le temps, okay ? »

Je devrais pas m’inquiéter autant, c’est pas à moi de le faire, mais il est loin de sa famille et son copain est con, parce que franchement, j’en ai pas vu la couleur... la seule fois ou je l’ai entendu il voulait fricoter...et quoi, c’est tout ? Et le protéger ? Et sortir avec lui ? J’ai passé quasiment la semaine avec lui, ça l’inquiète pas ? Tu parles d’un copain... je sais pas ce qu’il fout avec, pour l’instant, je m’en fiche, ça me regarde pas, on verra avec le temps si je pourrais en placer une. En attendant, je lui masse un peu les épaules, je reste à bonne distance, on sait jamais.

« Tu fais quoi en général pour te détendre ? Moi, quand je suis pas bien je me défoule jusqu’à ce que je sois mort de fatigue, et toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conley Hyo Dae

avatar

miser.
never turned around to stop.

Messages : 83
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 28
ambition : Réussir en tant que danseur étoile

MessageSujet: Re: Just stay with me tonight !   Ven 22 Mar - 23:51

je ne sais pas si c'est une bonne chose, dormir encore une fois tout les deux dans le même lit, mais si c'est lui qui propose alors pourquoi pas? En plus j'ai un peu froid et lui il a toujours la peau chaude, il me servira de bouillotte.
Je l'aide à débarrasser et a faire la vaisselle, c'est la moindre des choses il m'a invité et m'a offert un truc à manger,c'était même plutôt bon ! On finit , je me sèche les mains et le rejoint dans le canapé, même si on a un peu parler durant le repas je ne suis toujours pas à l'aise, quelque chose bloque mais j'ignore ce que ça peut être .

Je suis surpris quand il se met à me fixer et me chatouiller, je remue contre lui, remontant mes jambes fines et couvertes contre mon torse, le poussant avec mes bras pour qu'il s'éloigne.

"AHH...."

Je ne peux pas m'empêcher de rire, j'ai toujours été très chatouilleux et lui est vraiment douer pour trouver les zones réceptives, ses doigts agiles passent sous mes bras et mes côtes , haletant presque je continue de gigoter tout en gloussant les poings serrés sur son t-shirt, les yeux fermés je me laisse faire , Dae Hyun est vraiment un chouette type.
Quand enfin il accepte de me lâcher je reprend mon souffle et me dégage de son corps contre lequel je m'étais presque lover, c'est idiot ce n'était pas la meilleure technique pour pouvoir m'échapper. Alors qu'il me redemande comment je vais je baisse les yeux, la respiration toujours hachée:

"Promis, merci Dae Hyun..."

Je lui fais un petit sourire tout en passant une main dans mes cheveux lui non plus n'a pas l'air très malin, il est tout décoiffé c'est mignon mais c'est clair que son image de mec bagarreur en prend un coup, j'ai presque envie de lui tirer les joues ~. Il pleut encore plus fort, je n'aime pas trop ça mais là chez lui il fait bon, je me sens de mieux en mieux.
Ses mains pressent mes épaules et les massent lentement, je ferme les yeux et me laisse faire, il est doué mais je sais pourquoi, pas mal de danseurs s'entre-aide de la sorte après les cours moi même je me proposais pour aider mes amies quand elles avaient le dos coincés ou un membre endoloris, au finale on prend le coup de main .
Sa question me fais sourire, j'ai repris des couleurs alors j'ose un peu, parce qu'après tout je suis irrécupérable:

"Pour me détendre ? Je fais l'amour ..."

C'est le meilleur moyen pour se sentir totalement bien, vidé de toutes colère et d'anxiété, j'aime l'état post-orgasme dans lequel je me retrouve , plus aucun souci n'a d'importance, mon esprit est libéré, je souris de béatitude et j'ai envie de recommencer, c'est encore mieux que la drogue j'en suis certain. C'est clair qu'avec ce genre de remarque un peu -beaucoup - osé DaeHyun va être cramoisie, mais j'assume et il me donnera bien vite raison, quand il aura gouté au corps d'un garçon . Doucement je lui fais retirer ses mains, c'était agréable mais il faut une fin à tout .Alors que j'allais me rassoir correctement j'entends une sonnerie retentir, la mélodie est étouffée je fronce les sourcils car j'arrive tout de même à la reconnaitre, c'est mon portable . Je me lève et ramasse mon pantalon au sol, je soupire en y lisant le nom de mon "copain" pourquoi il m'appelle celui là?
Je me décide à répondre et par m'isoler dans la cuisine sans fermer la porte, je ne me permettrai pas , je ne suis pas chez moi . On discute un petit moment il m'explique qu'il est rentré plutôt, et qu'il est venu chez moi pour me faire une surprise. Hors il ne m'y a pas trouvé et me demande à présent où je me trouve, je peux à peine en placer une qu'il me somme de rentrer , qu'il est contrarier et qu'il n'a pas envie de s'emporter contre moi. Je ferme les yeux près à me soumettre mais finalement je me rétracte, tant pis j'aviserai demain .

"Désolé, je t'avais dit que j'avais rencontré une amie, elle m'a invitée chez elle pour la nuit, tu ne vas pas me faire une crise pour ça . Promis demain je suis à l'appartement...oui à la première heure...non je te mens pas...arrête s'il te plait ..."

Je n'aime pas quand il se met à respirer si fort, qu'il soupire et murmure des paroles imperceptibles, il fait tout pour que je me sente coupable ... Il raccroche enfin, mais au son de sa voix je sens que je n'en ai pas fini avec cette histoire, je décide de ne pas me laisser abattre et me concentre pour retrouver un air détendu avant d'aller rejoindre mon hôte resté dans le salon . Je m'approche de lui et dépose mon téléphone sur la table basse avant de poser mes mains sur ses joues:

"Désolé, ce n'étais pas très poli ...tu veux jouer à un jeu pour passer le temps jusqu'à ce qu'on aille au lit~"

Je me mord la lèvre en caressant ses cheveux, je rêvasse un peu, j'aurai du rentrer parce que je me dois d'accueillir mon copain, ce n'est pas ma place ici mais je ne regrette pas , DaeHyun est gentil..
Je me recule et lui souris, j'attends qu'il propose !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Dae Hyun

avatar

dreamer.
reality is wrong , dreams are for real.

Messages : 124
Date d'inscription : 25/02/2013
ambition : prouver à tous que je vaux de l'or

MessageSujet: Re: Just stay with me tonight !   Sam 23 Mar - 0:33

J’essaye de le détendre un peu et en fait ça à l’air de marcher, d’ailleurs il sourit et il dit merci, je lui fais juste un clin d’oeil avant de lui demander ce qu’il fait pour se détendre en général. Et là j’écarquille les yeux, il a ce petit sourire vil, comme quoi, il dit la vérité je suppose et moi je suis tellement mal à l’aise que je dois surement avoir changé de couleur et que je me gratte énergiquement la nuque, je suis vraiment stupide... pour ma défense, c’est un sujet sensible vu ce que je viens de découvrir sur moi-même.

Il file à la cuisine à cause du téléphone. J’écoute pas vraiment, enfin, c’est pas comme si je me forçais, mais j’entends un peu et je crois que son copain est définitivement con... il l’appelle le soir déjà, il aurait pu l’appeler dans l’après-midi s’il s’inquiétait... et le pire c’est que Hyo Dae s’excuse. Je me mords la lèvre, j’aime pas ça, mais je peux rien dire, ça me regarde pas, du coup je serre les dents et je me tais, je fais comme si de rien n’était quand il revient. Il s’excuse et passe sa main dans mes cheveux alors que je suis assis, j’allais lui répondre pourtant pour le jeu, mais là, il a grillé mes neurones et je le tire contre moi pour qu’il s’assoit en fait.

J’aime bien que sa main passe dans mes cheveux, j’ai toujours adoré ça, mais bon, c’est pas vraiment quelque chose que je demande à tous et du coup, j’ai à peine le temps d’ouvrir les yeux qu’il est vraiment très proche de moi. Il m’embrasse et moi je le laisse faire, parce que c’est plaisant et que je sais pas pourquoi mon coeur bat si fort... non, attend ! Il faut pas, il a quelqu’un lui oh ! Je le pousse un peu violemment, je le regarde en fait, plus maladroit et gêné que dégouté, il y a une raison s’il m’embrasse, je suppose... s’il se désintéresse de son copain, mais dans ce cas faut qu’il le quitte... c’est hors de question que ça arrive encore, je risque d’avoir des problèmes et je les aurais mérités. Je l’aide à se relever et je lui fais une place sur le canapé, en me poussant vu que j’étais sur le bord.

« Je... c’est rien, ok ? C’est rien. Euh... pour le jeu, oui... alors, on a action ou vérité... on peut jouer à une sorte de pictionnary... je pense très fort à quelqu’un et toi tu devines et inversement... des trucs dans ce genre ? »

Ça reste vraiment bon enfant, mais en même temps, là, tout de suite j’ai oublié mes merveilleuses idées de jeux... je suis vraiment chamboulé, ça fait deux fois qu’il m’embrasse, je trouve qu’on s’est vraiment rapprochés tous les deux. Pas que ça me dérange, en fait... mais, c’est bizarre, je pensais pas que ça irait jusque-là. Je me sens un peu mal, j’ai peut-être provoqué ça entre lui et son copain ? Non... je vais pas commencer à culpabiliser, concrètement, l’autre il est jamais avec lui, j’ai jamais vu sa gueule, alors que j’aurais dû le connaitre depuis le premier jour au moins... bref, je suis pas vraiment en tort...

« Pour... ton copain, ça me regarde pas vraiment... mais j’espère que ça va aller... je m’en veux un peu je... »

Préfère me taire... avant d’aller trop loin, je devrais apprendre à m’arrêter des fois, mais je sais pas faire, je suppose que ça viendra à force de me trouver dans des situations bizarres comme celle-là ! Bref, je me masse un peu la nuque, j’osais pas vraiment le regarder dans les yeux, mais je me force, il a pas à être mal non plus... enfin, si, plus que moi-même, mais il est déjà assez secoué, je pense, pour que j’en rajoute une couche.

« On oublie, on a dit qu’on devait pas se prendre le chou aujourd’hui, et la journée n’est pas finie, alors on laisse tomber cette histoire, oublie aussi ton copain, juste ce soir »

C’est risqué ce que je dis, j’espère qu’il ne va pas le prendre pour une ouverture, mais bon, venant de moi il devrait savoir que c’est pas le cas, que je m’exprime assez mal... du moins, j’espère qu’il va comprendre. Je me mords la lèvre, lui sourit, puis le chatouille juste un peu à mettant ma main dans ses côtes. J’ai pas envie de me prendre la tête avec lui, pas aujourd’hui, y’a tout le temps pour que j’apprenne tout de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conley Hyo Dae

avatar

miser.
never turned around to stop.

Messages : 83
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 28
ambition : Réussir en tant que danseur étoile

MessageSujet: Re: Just stay with me tonight !   Sam 23 Mar - 1:03

Il pose ses mains sur mes hanches, je suis au premier abord surpris mais très vite je me prend au jeu, j'ai besoin de tendresse là et lui semble si enclin à me donner ce que je veux. Je monte sur ses cuisses comme il m'y incite et doucement ma bouche vient se presser contre la sienne, si je ne le faisais pas jamais il n'aurait osé même si il en mourrait d'envie. Je me laisse totalement aller, je dévore littéralement ses lèvres mes mâchoires se mouvent lentement , lascivement alors que mes mains commencent déjà à remonter son t-shirt le long de son torse halé et diablement musclé, j'ai envie de le voir, de le toucher, de l'embrasser ...
Je ne faisais plus attention à tout ce qui nous entourai, j'étais bien là vraiment mais visiblement monsieur n'était pas du même avis. Il me repousse brutalement et je finis le cul par terre, je geins sous la douleur de la chute mais aussi pour le coup que mon amour propre vient de prendre, je ne sais pas si je dois être vexer, honteux ou gêné, mais là vraiment c'est clair que je n'ai pas du tout envie de rire .
Je ne sais plus quoi dire ni quoi faire, là si très franchement j'ai juste le désir de me tirer ,de rentrer chez moi et de retrouver mon homme, lui au moins me repoussera pas si je veux le foutre à poil. Dae Hyun troublé se rassoit correctement alors je fais de même en n'oubliant pas de masser mon coccyx , il m'a fait mal se con .Le pire je crois c'est qu'il me propose ensuite de jouer à un jeu, il se fou de moi ou il est juste trop idiot pour se rendre compte que l'offre n'est plus d'actualité? Calme, parce que je sais que je suis en tord, que je n'aurai pas du me rabattre sur lui faute d'être en compagnie du mec qui me fait habituellement grimper aux rideaux. J'avais envie aussi de lui faire connaitre ça, mais c'est bien fait pour moi, il ne va pas gâcher sa seconde première fois avec un mec qu'il n'aime même pas .

et là il me parle de mon copain il à du culot putain !Je fronce les sourcils, c'est dur de ce faire repousser, ça ne m'étais pas arrivé depuis le lycée alors j'ai du mal à passer outre, je sais qu'il me faudra un peu de temps pour me calmer, mais c'est clair que jusqu'à demain je ne lui accorderai pas un sourire, j'ai même envie de croiser les bras pour lui montrer concrètement que je suis blessé .

"ça va très bien avec mon copain ,quand t'en auras un tu pourras venir me parler. Y'a pas de souci, d'ailleurs demain je risque de partir avant que tu sois lever, je vais donc dormir dans le salon pour ne pas te réveiller ."

Je me comporte comme ça car j'ai intérieurement peur de mes réactions, je ne comprend pas pourquoi j'ai été si vexer qu'il ne veuille pas de moi, et je me demande si ce n'est pas parce qu'il me plait , tout simplement. Hors j'ai un copain, et Dae Hyun n'est qu'un camarade de fac, nous ne sommes pas fait pour avoir une histoire, il n'y aura jamais rien entre nous alors je dois dés maintenant marquer une distance pour clarifier les choses et ne plus jamais se retrouver face à ce genre de quiproquo .
Ô et puis merde qu'il apprenne à parler parce que là sérieux a force de sortir des phrases à doubles sens il va finir par saouler son monde, si il était une fille on le traiterai d'allumeuse, il a de la chance .

"Non j'ai juste envie de dormir, tu peux te pousser s'il te plait ,c'est la dernière fois que je te dérange, merci pour ton hospitalité , bonne nuit."

J'attrape mon portable puis me glisse jusqu'à l'autre extrémité du canapé, une jambe repliée sous les fesses. Je suis presque dos à lui, la discussion et close qu'il se casse car il n'en tira rien de moi, c'est mort pour ce soir . ça m'apprendra à ne pas vouloir rester fidèle à un mec que je ne considère même pas comme mon mec, le pire dans tout ça c'est que je l'avais dit à DaeHyun alors pourquoi il m'en parle? Il s'en sert comme excuse, c'est donc sûr que je lui plais pas, tant mieux les inexpérimenté et indécis c'est pas mon truc. J'aime les vrais mecs, plus âgés et sûr d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Dae Hyun

avatar

dreamer.
reality is wrong , dreams are for real.

Messages : 124
Date d'inscription : 25/02/2013
ambition : prouver à tous que je vaux de l'or

MessageSujet: Re: Just stay with me tonight !   Sam 23 Mar - 13:18

Il a l’air un peu secoué, mais... en fait, je pense que c’est normal, non ? Je lui demande comment ça va, j’essaye de changer de sujet, mais il est tout de suite plus froid... genre, c’est de ma faute s’il m’a sauté dessus et tenté de me déshabiller et que moi j’suis un gentil gars qui veut pas lui créer d’ennui ? Je suis vraiment une bonne poire... Je me mords la lèvre et vu qu’il a décidé de dormir, bah je vais pas le retenir, il a qu’a se geler et s’il a froid, je vais prévenir qu’il a qu’à venir dans la chambre, froid ou peur d’ailleurs.

« Okay... comme tu préfères alors... bonne nuit et... si jamais t’as peur, tu viendras »

Je vais pas non plus profiter et le laisser trembler dans le salon juste parce qu’il me fait la gueule, j’ai rien à me reprocher... enfin, je pense ? Peut-être que j'aurais vraiment pas du accepter ce baiser en fin de compte parce que c’est ce qui a tout déclenché... et peut-être que pour lui c’était pas rien ? Je sais pas, j’aime pas, je me retourne le cerveau autant que lorsque je savais pas ! C’est frustrant.

Bref, j’y vais et je m’endors pas si facilement, ça m’agace. Mais tant pis, je peux pas non plus lui dire d’arrêter ses conneries, il risquerait de se vexer encore plus.

# # #

Le lendemain, il est déjà plus là quand je suis levé, j’ai mis le réveil pour mes cours, aujourd’hui je l’ai pas, du coup... ça tombe bien, il risque pas de me faire un caca nerveux. Je me mords la lèvre, je vois mes affaires pliées sur le canapé, et du coup, je me prépare. Je sais pas, ça me plait pas qu’il réagisse comme ça, j’aimerais savoir ce que j’ai fait de mal au moins, car s’il s’en veut, c’est pas grave je lui ai bien montré que je m’en foutais, qu’on pouvait passer au dessus aisément... mais pas lui apparemment et je sais même pas pourquoi.

# # #

Ça fait quelques jours qu’on s’est pas vus et ça commence à me courir sur le haricot, j’attends son cours, là. Il m’ignore un peu et ça commence à bien faire, j’aime pas ça, je sais même pas pourquoi il fait ça. Du coup, une fois arrivé, je fais ce qu’il faut, chaussons, collants, je danse j’essaye de m’appliquer au mieux et j’y arrive, mais je suis pas un surhomme pour tout comprendre du premier coup non plus, ni un génie... bref, il est assez difficile, comme toujours, mais y’a autre chose et ça m’énerve, il me desserre même pas les dents pour me lancer des piques.

Il va s’en prendre plein la gueule après le cours, parole de Dae Hyun ! J’attends, je trépigne, je mets tous mes efforts, tous mes ressentis dans mes gestes pour les transformer en motivation... et finalement je me calme un peu, mais pas autant que je l’aurais voulu. Du coup, une fois le cours terminés, je me rhabille en quatrième vitesse.

« Hey, Hyo Dae, ça va ? Je peux savoir ce que t’as ? Tu me parles plus depuis que t’es venu chez moi... »

Je précise, au cas où, mais bon, je pense qu’il n’y a pas vraiment besoin, j’attends des réponses et je serais prêt à le suivre toute la journée s’il faut, parce que c’est vraiment frustrant, je veux que les choses soient claires entre nous et au moins si je dois plus lui parler qu’il me dise pourquoi... on peut pas se rapprocher de moi comme ça, devenir ami, puis me jeter je sais pas comment il fonctionne, mais j’aime pas, c’est précieux une amitié pour moi, et je pensais que ça l’était aussi pour lui. J’ai l’impression qu’on a fait un bond en arrière tellement, et que je vais devoir regagner sa confiance alors que c’est lui qui a merdé auprès de son copain... je me demande même si c’est pas lui le problème, je commence à flipper et ça me fait péter les plombs de pas savoir ce qui va pas avec lui et ce qui va pas chez Hyo Dae.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conley Hyo Dae

avatar

miser.
never turned around to stop.

Messages : 83
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 28
ambition : Réussir en tant que danseur étoile

MessageSujet: Re: Just stay with me tonight !   Sam 23 Mar - 16:47

Je suis partit sans même lui laisser un mot, j'aurai peut être du , ça ne me ressemble pas d'agir de la sorte, mais je me sentait vulnérable, ça ne m'étais pas arrivé depuis tellement d'années que je n'ai pas su comment géré l'affaire. Ça fait deux peut être trois jours que l'on ne sait pas contacté, je crois que c'était le mieux à faire pour laisser les choses se tasser . Je n'avais pas envisager que HyunSu me suivrai, se méfierai de moi et me ferai passer des interrogatoires plus éprouvant les uns que les autres . Il m'a tordu le poignet et quand il a finit de perdre ses moyens m'a littéralement jeter au sol et rouer de coup. J'ai encaissé sans rien dire, je l'ai bien cherché, je l'ai toujours su qu'il était impulsif mais moi j'aime les garçons démonstratifs, ceux qui peuvent me prouver qu'ils tiennent à moi peut importe de quel façon .
Puis le lendemain quand j'ai dû me lever pour me préparer j'ai commencer à ruminer, à ressasser toute cette histoire , et j'en ai finalement tiré une conclusion assez injuste pour le concerné, j'ai décrété que c'était la faute de DaeHyun, il m'avait pousser à mentir , pour par la suite me repousser sans ménagement ni pitié.
Quoi je suis pas assez bien pour lui? Un baisé qu'est ce que sait hein? Qu'il aille se faire foutre, qu'ils crêvent tous, j'en ai plus rien à foutre, aujourd'hui je suis d'une humeur massacrante, je sens que Dae va passer un sale quart d'heure, il regrettera d'avoir été aussi indécis, de s'être jouer de moi et de m'avoir laisser me faire battre .

Tout s'emmêle dans ma tête, je le sais au plus profond de moi que HyunSu est le seul fautif,mais voilà si je me l'avoue franchement j'aurai peur de lui, au quotidien et plus seulement lorsque ses crises de nerfs lui prennent .
J'ai toujours confiance en lui, il me montre qu'il tient à moi, que je ne suis pas rien ,que je lui appartiens, et moi ça me suffit , je suis près à encaisser sans ciller ses punissions à chaque faux pas que je ferai .

Il est bientôt dix huit heures, j'ai réussit à tenir toute la journée mais là ça commence sérieusement à me faire mal ,au niveau de l'abdomen et je dois plusieurs fois m'arrêter pour souffler un peu. Je fais ça avec discrétion car je n'aimerai pas qu'on vienne me voir ,et qu'on me demande d'une voix compatissante si tout va bien . Ça ne regarde personne, et je ne suis pas du genre à me plaindre ni à me faire plaindre .
DaeHyun est là, tout semble allait pour le mieux, pourtant j'ai la nette impression qu'il me regarde en coin ,qu'il me juge, quoi il m'en veut c'est ça? Il ne comprend pas ma réaction? Il n'a pas encore saisit que ça façon d'agir était mauvaise ? Qu'il laisse croire à des choses auxquelles il ne songe visiblement pas ? Le jour il se fera démonter parce qu'il aura fait des avances à un gars sans aller plus loin, j'aimerai bien être là, pour voir la gueule qu'il tira . Moi quand je lui ai touché les joues s'étaient sans arrière pensées, mais lui m'a pris par les hanches et m'as tirer sur ses genoux, pff il n'y a pas de doute à avoir quand on fait ce genre de proposition muet hein .

Je reste juste dans mes critiques mais il est clair que je n'y vais pas de mains morte, je n'ai pas peur de le vexer ou de l'humilier, quand il reproduit mal un pas que je lui montre depuis trois séances je penses être en droit de lui dire clairement ce que je pense .

"Il t'arrive quoi aujourd'hui Kwon? Qu'est ce que tu comprends pas? sur demi pointe, les bras en première position ,puis pirouette, fouetté et on reviens en place, merde c'est pas sorcier !"

Spoiler:
 

je désespère, il n'y met vraiment pas du sien ,j'en tirerai rien de lui aujourd'hui. Le cours particulier se finit, j'applaudis comme en chaque fin de séance et m'éloigne vers mon banc pour ramasser ma serviette et me sécher la nuque avec. Je crispe mes doigts sur mon sac , les paupières fermées durement je réprime un gémissement de douleur, je ne peux même plus me courbé,ça me fait beaucoup trop mal . Je vérifie l'heure affichée sur mon téléphone , bientôt vingt heures,tout les cabinets médicaux sont fermés,tant pis j'irai demain si ça ne va pas mieux . Dae Hyun profite de ce moment là pour m'interpeler je soupire, blasé et lui accorde enfin mon attention.

"Bien sûr que ça va, si tu fais référence au vent que tu m'as foutu il est oublié depuis longtemps maintenant si tu veux bien je vais fermé la salle et aller me doucher avant que le concierge ne nous vire ."

Je ramasse mes affaires, la serviette toujours autour du cou je quitte la salle, laissant les clés sur la porte , il fermera de toute façon on se voit demain aussi, il me les rendra à ce moment là. Je descend l'escalier en me tenant le ventre, plus je marche plus ça me brule, une fois rentré je me glisse directement sous ma grosse couette et je bouge plus de là! J'arrive aux vestiaires de la salle de gym, il n'y a personne je serai donc tranquille. Je pose mes affaires dans un casier inoccupé et commence , très lentement à retirer mon débardeur , mon short en coton puis mes collants académique. Je ne retiens pas cette fois un gémissement de douleur , les bras lever je les abaisse très doucement pour minimiser la douleur au maximum puis une fois que j'ai une serviette autour des hanches je me dirige vers une cabine, c'est la première fois que je viens ici et ça m'ennuie qu'il n'y ai pas de battant en dur pour les douches,mais bon tant pis je me contenterai de ce vulgaire rideau opaque .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Dae Hyun

avatar

dreamer.
reality is wrong , dreams are for real.

Messages : 124
Date d'inscription : 25/02/2013
ambition : prouver à tous que je vaux de l'or

MessageSujet: Re: Just stay with me tonight !   Sam 23 Mar - 17:24

Et c’est reparti, il m’insulte, mais j’ai l’habitude et je me tais pour une fois, parce que j’ai pas envie de me prendre la tête pour rien... je suis venu parler et participer à ce cours, rien d’autre. Je lui demande ce qui va pas et il me met carrément sur le dos de l’avoir repoussé ! mais quoi, il préfère peut-être que je lui saute dessus et tromper son copain ? Même s’il en vaut pas la peine ce type, il mérite peut-être pas ça... je sais pas, bref, je m’en fous, je me rhabille et il se tire il veut prendre sa douche... très bien.

J’hésite un moment, puis finalement après avoir fermé je le suis, parce que j’ai un mauvais pressentiment, ça va mal se finir cette histoire et j’ai pas envie que ça soit de ma faute. J’entends l’eau couler, il n’y a que lui ne pense, ça sera facile de le trouver donc, et d’ailleurs je tire le rideau pour être face à lui, je regarde son visage, mais je suis attiré par des couleurs sur son ventre... et la je crois que je vais péter les plombs... alors c’est ça ?!

« Tu te fous de ma gueule... et tu dis que ça va ? c’est pour ça que tu fais la tronche ?! C’est à moi que tu la fais alors qu’il te bat ? C’est lui, pas vrai ? Putain, mais pourquoi tu l’as pas dit ! Je t’aurais juste raccompagné... aish ! »

Je passe mes mains énergiquement dans mes cheveux et frappes contre un casier... j’ai envie de démolir le portrait de cet abruti... je vais vraiment le faire, si je le croise il va vraiment s’en prendre une méchante, il va comprendre ce que ça fait d’être battu par plus fort... je vais lui tordre les os...

Je regarde Hyo Dae et je me mords la lèvre, j’aime pas ça du tout. Je souffle un bon coup, je pense que j’en ai assez vu, mais je vais pas me démonter pour autant. Il s’en prend à moi parce qu’il a surement pris à cause de la soirée passée chez moi... ça me regarde pas, je me suis mêlé sans le vouloir... mais je vais pas m’excuser, j’étais pas sensé savoir et puis surtout, il aurait pu me dire que c’était pas une bonne idée.

« Pourquoi tu te laisses faire par ce con... c’est pas une preuve d’amour ça, c’est grave... pourquoi tu m’en veux à moi ! Je voulais juste aider... et puis je venais à peine de découvrir, je comprends plus rien... et ça commence à me gonfler »

Je me mords la lèvre, je ne sais pas quoi faire, je m’assois sur le banc et j’attends qu’il sorte, ou qu’il dise quelque chose, je me fiche de savoir qu’il est nu, c’est pas ce qui importe et ça lui a sauvé la mise pour cette fois, parce qu’en étant nu j’ai pu voir à quel point il était mal en point. J’ai vraiment merdé sur ce coup-là et pourtant je voulais pas, je pensais pas que ça pourrait aller si loin, après tout, c’est un homme, j’aurais jamais cru qu’il se laisse faire... aish, surtout qu’il est loin d’être tendre en vérité, il sait très bien me le montrer, mais il le montre pas à l’autre abruti, j’en suis sur.

Je sais pas quoi dire, je me torture et finalement, je rouvre le rideau pour me glisser sous la douche avec lui, je suis trempé, mais tant pis, la il sera forcé de reconnaitre que ça va pas que je m’inquiète et que je voulais pas ça, qu’il a pas le droit de se laisser faire et que je compte pas le laisser d’ailleurs.

« Je m’en fou de ce que tu vas dire en fait, c’est hors de question que je le laisse continuer, que ça te plaise ou non, il va se prendre une raclée... et toi tu vas le laisser parce que tu mérites pas ça, personne mérite ça, personne, t’as compris ? »

Je le regarde dans les yeux, j’espère qu’il a compris, parce que je le répèterais autant de fois qu’il faudra, rien à faire ! Je frissonne un peu, je sens qu’en sortant de là je vais avoir froid, mais je le laisserais pas, cette fois je le repousserais pas et il a pas intérêt à me repousser non plus, parce que c’est différent... j’aurais compris s’il m’avait dit que c’était pas sérieux ET que l’autre faisait ces choses-là... mais non, il a fallu qu’il se taise, et même si je peux comprendre, j’accepte pas, il aurait du me dire... me donner un indice, je sais pas, on était pas très proche et pourtant on se parlait de beaucoup de choses déjà...

J’ai mes deux mains posées de part et d’autre de sa tête, j’attends, sagement, il aura beau me pousser crier ce qu’il veut, je sortirais pas de là sans être sur qu’il ait compris vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conley Hyo Dae

avatar

miser.
never turned around to stop.

Messages : 83
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 28
ambition : Réussir en tant que danseur étoile

MessageSujet: Re: Just stay with me tonight !   Sam 23 Mar - 18:15

Je n'ai pas le temps de réagir que le rideau est tirer, je pousse un cris de terreur en plaquant une mains sur mon entre jambe et l'autre se tend pour parait tout éventuel coup . Je geins en rouvrant un œil ,le son du clapotis de l'eau semble avoir doubler d'intensité, je n'entends plus rien ,mes oreilles bourdonnes quand je reconnais ce grand connard, qu'est ce qu'il fou là bordel?! je suis tellement en colère qu'il met vu nu que j'oublie un moment les blessures qui couvre mon ventre, de quel droit ce permet-il d'entrer ?! C'est un putain d’obsédé, j'vais le faire virer !
J'attrape le pan du rideau , une main toujours sur ma virilité, je tire fort pour le refermer et me plaque contre le mur ,haletant .Je l'entends cogner fort contre un casier et me faire son petit spitch à deux francs, je vais calmer les choses directe, ma vie ne le regarde pas . Mon regard s’assombrit et mes poings se serrent, il ne peut pas s’immiscer dans ma vie quand bon lui semble, jouer au mec protecteur et me repousser ensuite lorsque j'essaye de l'embrasser . De toute façon je ne sais même pas pourquoi je fais ça il ne me plait pas,c'est qu'un fouineur, un mec qui cherche la merde et les problèmes là où il n'y en a pas .

"Va te faire mettre ok!? Y'a aucun souci je suis juste tombé ! D'où tu tires ce genre de conclusion tu t'es cru dans une série télé ? Tires toi de toute façon t'es finis j'vais le dire au directeur, on rigole pas ici avec le harcèlement . "

Je veux le maintenir éloigné de ma vie, et de mes éventuelles problèmes de couple, il m'a clairement fait comprendre que lui et moi s'était rien de plus qu'une amitié tout ce qui a de plus ordinaire, alors qu'il ne change pas de casquette quand il en a envie . Je ne me fais pas protéger par mes amis, je préfère me détendre avec eux plutôt que passer des heures à chialer sur leurs épaules .
Il continu, je l'entends il vocifère, il est en colère mais contre qui? Moi sans doute car il juge que mon manque de confiance est lâche, qu'en tant qu'homme je devrai être capable de me défendre ou tout au moins riposter, qu'il est naïf si il croit que ce genre de chose se résume par de simple coups échangés..

Il rentre sans me demander mon avis ! Encore une fois il passe outre le fait que je n'ai pas envie de lui en parler ni même qu'il me voit nu comme ça ?! Il agit toujours selon ce que lui veut , putain mais il est aussi con que HyunSu il le sait ça ???!Je le défis du regard; je ne compte pas m'aplatir devant lui si il croit qu'il peut m'intimider c'est mort .

"Mais ça fait quoi?! C'est pas ta vie! T'es pas concerné, alors arrête de vouloir jouer au prince charmant, je t'ai rien demander et maintenant dégage ! je dois te le dire en quel langue ???! Get out !"

Je le repousse encore, il est entièrement trempé , il veut attraper la mort?Mes poings se serrent contre son torse, je tremble alors que l'eau qui nous recouvre est brulante, mais c'est lui me mettre ainsi à jour, découvrir mon secret par la force, il ne vaut pas mieux que lui. Je me concentre, je réprime mes larmes, je ne vais pas lui donner ce plaisir, pleurer devant lui alors qu'il ne cherche cas me faire souffrir, et non me sauver ...
Ma vue se brouille ,et bientôt je ne peux plus retenir mes pleurs, mes pensées se mélanger et je commence à ne plus savoir si je m'exprime en anglais ou en coréen ,c'est clair que je dois faire peine à voir ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Dae Hyun

avatar

dreamer.
reality is wrong , dreams are for real.

Messages : 124
Date d'inscription : 25/02/2013
ambition : prouver à tous que je vaux de l'or

MessageSujet: Re: Just stay with me tonight !   Sam 23 Mar - 18:46

Je me mords la lèvre, il me dit de partir, qu’il s’est fait mal tout seul, il me prend vraiment pour un débile celui-là ?! J’ai l’air aussi con que ça ? J’ai été forcé de découvrir tout ça, alors qu’il mente pas jusqu’au bout, ça servirait à rien, et j’irais péter la gueule de son copain de toute façon. Je m’énerve, il me menace de me dénoncer, mais concrètement j’ai rien fait de mal, je suis entré dans une douche je serais exclue quelques jours ! C’est pas vraiment un prof, il a le même âge que moi, et puis même s’il avait eu la possibilité de le faire, je m’en tape, je l’aurais aidé quand même... il peut me menacer que je lâcherais pas l’affaire quand mêle.

« t’as peut-être rien demandé, mais je m’en fiche, t’as besoin d’aide et tu crois que je vais laisser passer comme ça ? Je suis pas le prince charmant, je suis l’espèce d’enfoiré qui essaye de t’aider et que tu repousses ! Tu m’accuses de t’avoir mis un vent, mais t’as un copain bon sang et heureusement apparemment que je l’ai fait, t’imagine on aurait fait plus que ça ? Ton copain le sait, mais t’es mort à l’heure qu’il est, alors au lieu de me faire la tête à moi, laisse moi t’aider imbécile ! »

Je le laisse faire, il me pousse, mais il a pas vraiment la force, il s’épuise et il est en train de m’insulter parfois en anglais, parfois en coréen. Je me mords la lèvre et je le prends dans mes bras, tant pis s’il est nu, qu’est-ce que j’en ai a faire, c’est pas vraiment ce que je regarde... il est pas bien et il a besoin de quelqu’un, et j’ai envie que ce soit moi, parce qu’apparemment je suis un des rares à qui il parle et avec qui il passe du temps... et je veux pas perdre ça non plus sous prétexte que j’ai merdé... enfin, qu’on a merdé vu qu’on était deux.

« Écoute, calme toi, arrête de pleurer, je vais pas te laisser que tu le veuilles ou non... et cette fois, je vais assumer... je refais pas la même connerie deux fois, et puis, je voulais pas que ça se passe comme ça, ça arrivera plus, je te laisserais pas »

Je réalise qu’en fait, c’est lui que je veux, c’est mal, mais je veux le protéger lui, je veux qu’il soit contre moi comme ça, juste pour une étreinte, je veux qu’il change pas ses habitudes, qu’il passe sa main dans mes cheveux ou qu’il m’embrasse... et je sais pas comment le lui faire comprendre autrement qu’en disant que j’assumerais... je peux pas dire « je t’aime » parce que j’ai peur... mais je sais que je le laisserais pas, et qu’il pourrait m’embrasser que je le refuserais pas.

Je le serre contre moi, qu’il le veuille ou non, sans l’étouffer non plus, puis je caresse le haut de son dos. Je crois qu’il est un peu plus calme et ça me rassure, si j’arrive au moins à me faire entendre, je pense que c’est déjà un bel effort.

« ça va ? Tu n’as pas trop mal ? »

Question stupide, mais nécessaire, s’il a vraiment mal il va falloir aller à l’hôpital, j’ai pas vraiment envie qu’il en soit arrivé là, c’est que vraiment il en a rien à foutre de lui... il le prend pour un jouet et j’aime pas ça. Je comprends pas pourquoi il tient tête avec les autres et pas avec lui, il en est capable il l’a bien montré pourtant ! Bref, c’est pas le sujet... on devrait sortir de la douche, mais je pense que l’eau chaude ça lui fera plus de bien qu’un petit souffle glacé une fois sorti de là... alors, on reste là comme des cons, j’aurais peut-être pas du me mêler de ça, mais j’ai pas pu m’en empêcher. C’est vrai quoi... j’étais tellement habitué à ce qu’on s’amuse tous les deux... qu’on danse et tout... je crois que je pourrais pas accepter qu’il me laisse comme ça, sans me donner de vraies raisons et comme il l’a pas fait, qu’il m’accuse de choses qui sont pas vraiment mes torts, bah... je vais continuer.

« Je t’assure que s’il recommence, je lui pète la gueule... que je le croise pas... il a pas à te faire ça »

J’aurais du deviner, ou mettre le doigt dessus avant, je sais pas pourquoi je m’en suis pas aperçu et je m’en veux vraiment, je suis même plus en colère, je suis contrarié plus qu’autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conley Hyo Dae

avatar

miser.
never turned around to stop.

Messages : 83
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 28
ambition : Réussir en tant que danseur étoile

MessageSujet: Re: Just stay with me tonight !   Sam 23 Mar - 20:11

"Putain mais je gère! j'ai pas besoin de toi , arrête putain...stop stop.."

Ma respiration est hachée, ma poitrine me fait mal ,elle me brule de l'intérieur et se soulève de façon irrégulière, je tousse, je m'étouffe car je n'arrive pas à amasser suffisamment d'air, c'est lui qui m'a mit dans cet état là ,et je lui en voudrait toujours .Il ne m'aide pas, il a juste envie de jouer au justicier, il fait son malin tout ça parce qu'il ne tolère pas qu'une personne cogne sur une autre, c'est la forme qui le révolte , pas mon état réel. Je suis égoïste oui mais j'aimerai qu'on ne voit que moi, et pas le fait que je vis une chose que pas mal subisse aussi, je ne veux pas qu'il traite le problème dans son ensemble non, mais il ne comprend pas, il ne voit que ça personne, comme d'habitude.
Mais il n'a aucune expérience, qu'est ce qu'il croit ,que c'est parce que je l'embrasse que je vais directement écarter les cuisses? J'aurai ris si je ne me sentais pas si faible, vraiment il a encore tout à apprendre sur les relations que peuvent entretenir deux hommes ensembles, peut importe leur orientation sexuel .Il se sent plus pisser parce qu'il s'est mit dans la tête que j'étais tombé in love de lui ,c'est stupide, ça me fait marrer c'était qu'un baiser et lui en a fait tout un fromage, la prochaine fois il y réfléchira à deux fois avant de me faire monter sur ses jambes.

"J'aurai pas couché avec toi ! t'es pas mon style! et Hyun Su me suffit! T'es vraiment con à croire que t'y connais rien ! T'es puceau ou complètement con?! J'te défend de le toucher sinon c'est moi qui vient t'en mettre une, ou pire j'te sape ton année et t'es viré car pas au niveau ."

J'esquisse un sourire mauvais, il ne sait pas de quoi je suis capable, il a voulu entré dans ma vie en forçant la porte, maintenant il assume les conséquences et il ferme sa bouche . Il aurai pu attendre, certes je n'aurai pas répondu tout de suite à ses questions, mais avec le temps je me serai peu être ouvert, confié et là on aurai pu voir quoi faire..Il a tout gâché tout ce qu'il a réussit à faire c'est me pousser définitivement dans les bras de HyunSu, j'abandonne avec Dae, il retrouvera sa place d'apprenti que j'entraine . Il me sert contre lui mais je ne réagis pas, les bras pendants la joue écrasée contre son pectoral je fixe mes pieds mouillés, j'attends qu'il arrête de me déblatérer des conneries, et je rentrerai chez moi ...

"tu feras rien du tout parce qu'il se passe rien . Allez recule faut que je me rince, j'ai du trajet à faire, laisse moi ,s'il te plait ..."

Je suis épuisé, la moitié de ma phrase était en anglais, je n'ai plus de volonté il m'a carrément foutu le morale à zéro, qu'est ce qu'il croit être capable de faire, on ne peu pas réécrit l'histoire , c'est fini je m'y suis fait, alors lui qui n'est pas concerné doit simplement fermé les yeux et se contenter d'oublier . Pourquoi il est ce genre de gars, à chercher la petite bête, à vouloir ce rendre utile , me sauver pour se valoriser. Pour le forcer à partir je me tourne dos à lui, il m'a pire qu'humilier, il n'a pas tenu compte de mon intégrité, il ne m'a pas respecter, comment veut-il qu'ensuite je vienne me confier, ou tout simplement lui sourire et proposer de passer l'après midi ensemble? C'est lui qui a tout briser, je ne veux plus jamais entendre parler de Kwon Dae Hyun.

Mes doigts tremblant s'approchent des robinets et les tournent encore, à fond, je sens l'eau dévaler mon dos et le creux de mes reins, j'ai mal à la tête, je le sens il est toujours là c'est insupportable qu'est ce qu'il attend encore .

"Qu'est ce que tu ne comprend pas dans "laisse moi" ? "

Mon ton est las, je suis vraiment à bout , le pire je crois c'est qu'il s'en moque, qu'il ne voit pas qu'il est en tord et qu'il pense sans doute encore que tout cela est de ma faute. Je n'ai pas besoin de lui , en tout cas plus maintenant .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Dae Hyun

avatar

dreamer.
reality is wrong , dreams are for real.

Messages : 124
Date d'inscription : 25/02/2013
ambition : prouver à tous que je vaux de l'or

MessageSujet: Re: Just stay with me tonight !   Sam 23 Mar - 21:39

Il me menace vraiment, je peux dire ce que je veux il s’en fout complètement, ça me dérange, ça me tue, je sais pas pourquoi il réagit comme ça et je sais pas non plus pourquoi ça me fait si mal... je préfère pas savoir, il me dit de m’en aller, alors moi, je reste là comme un con, il me parle à moitié anglais, je sais pas quoi faire. Je passe une main sur mon visage, je comprends plus rien, je crois, que c’est complètement mort, je pourrais pas l’aider, je vais devoir m’y résoudre, mais je voudrais au moins être là pour lui...

Je soupire, il finit par arrêter l’eau, alors que je sors pour essorer mes vêtements, lui il finit par attraper une serviette pour se sécher, s’habiller, moi je tremble, mais je dis rien, je le laisse partir et je reste assis un moment sur le banc. J’ai besoin de réfléchir. Qu’est-ce que j’ai vraiment fait de mal ? Est-ce que j’ai voulu tout ça ? Est-ce que je peux faire quelque chose d’utile sans qu’il se mette à en baver ou qu’il me foute tout sur le dos ? J’en ai pas la moindre idée. J’arrive pas à penser à autre chose et il se fait tard, le concierge me dit de dégager et c’est ce que je fais sans rechigner, d’habitude il est obligé de me foutre dehors en me traitant de racaille alors que je l’ai jamais menacé ou quoi que ce soit d’autre, on rit bien... mais là, ça va pas et il l’a bien compris, il se tait et c’est tant mieux.

Je me dirige vers le parc, je vais le traverser ce sera bien plus facile... pour rentrer, je m’assois encore, je suis complètement bouffé par le froid, mais c’est pas tellement grave, que je sente plus mon corps, je m’en fiche, mon esprit se vide un peu au moins et ça suffit à ce que je puisse un peu évacuer tout ça. J’ai l’air con, je me demande pourquoi je suis si attaché à lui... puis ce que ça peut me foutre en vérité s’il aime se faire battre... non, c’est pas possible.

J’aurais du attendre pour lui parler ? Mais en même temps j’aurais surement pas vu ses blessures... je sens que l’autre va le payer tôt ou tard que ce soit par moi ou un autre de toute façon, il le méritera. Je sais plus quoi en penser, je souffle un bon coup, puis je me remets à marcher pour chauffer un peu mes muscles, j’ai froid, c’est bien la première fois, je suis bouillant d’habitude et bah là, c’est le contraire, j’ai l’impression que je vais choper la crève, mais tant pis, je l’aurais cherché, quelle idée d’aller chercher un mec sous la douche...

Je repense aussi à ce qu’il a dit, ouais... j’ai aucune expérience, il se fout de moi ou bien est-ce qu’il était vraiment pas au courant ? Il aurait du se douter pourtant, vu que j’ai pas du tout pris de décision avant hier... j’ai l’impression qu’il s’en passe des choses depuis que je le connais, il a peut-être raison, on est pas fait pour être proches lui et moi... mais je peux pas m’empêcher de penser le contraire, c’est une intuition ou un truc du genre... du coup voilà, je m’en veux, j’aurais peut-être pas du être aussi violent dans mes propos, mais je sais pas m’exprimer autrement, donc voilà, on en arrive là et je vais devoir arrêter de le harceler, avant qu’il ne mette ses menaces à exécution... il a touché un point sensible... mes études c’est la seule façon de sortir de la merde et de pouvoir faire en sorte que ma mère arrête ses ménages... pour vivre bien, à l’abri du besoin... et au repos surtout. C’est fou ce qu’il en a rien à carrer, au final j’en connais plus sur lui que lui sur moi, je me dis que c’est peut-être mieux de le laisser tomber... j’ai voulu le connaitre, mais lui il me connait toujours pas et... du coup, je me retrouve comme un con à avoir couru derrière lui pour des prunes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conley Hyo Dae

avatar

miser.
never turned around to stop.

Messages : 83
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 28
ambition : Réussir en tant que danseur étoile

MessageSujet: Re: Just stay with me tonight !   Sam 23 Mar - 23:10

Je suis sortit, j'étais très gêné , il était là,assit mais je n'ai pas osé l'approcher; après toutes les horreurs que je lui avais lancées je ne pouvais pas revenir la bouche en cœur et m'excuser, il m'aurait forcement rejeter et il aurait eu raison .Alors je ramasse mes affaires et quitte la salle, tremblant quand je sens la porte claquer derrière moi, j'espère qu'elle n'annonce pas la fin de notre histoire, parce que j'aurai dû mal à l'accepter, c'est bête parce que je l'envoie chier depuis tout à l'heure, je lui hurle que je ne veux plus le voir et pourtant je n'arrive pas à m'en convaincre parce que des souvenirs passés ensemble me reviennent en mémoire et que je ne peux pas m'empêcher de sourire . J'aime être avec lui peut importe les erreurs qu'il fait ou les horreurs qu'il me dit , même si je ressent toujours un peu de rancœur .

Je sors, la morsure du froid me glace un instant sur place, je ne peux plus faire un pas, je reste là comme un idiot éclairé seulement par le spot au dessus de l'entrée du gymnase, j'ai soudainement peur de m'engager sur ce petit chemin obscure, la nuit est tombée et il est difficile d'y voir quelques choses ...Mes mains se crispent sur la hanse de mon sac, je prend une longue inspiration et avance un pied, puis l'autre le cœur gros, le corps secouer par quelques trémolos, ma douleur au ventre ne me préoccupe plus, si je pleure c'est simplement parce que je viens de perdre mon seul ami ici, il était con et trop curieux, mais s'était mon ami.

Je sais que c'est mal de battre la personne qu'on est censé aimé, et pire encore de ce laisser faire en niant les choses mais qu'est ce qu'il veut que je fasse? Je peux pas le quitter c'est con parce qu'on avait été très clair là dessus, dés le dépars, et HyunSu ne paraissait pas gêné par ça, je suis même certain qu'il n'éprouverai aucun remord à me plaquer si il trouvait mieux ailleurs, alors pourquoi ne me laisse-t-il pas prendre mon envole ?
Peut être que je n'en ai pas envie non plus, après tout si lui me lâche le vide de son dépars ne sera pas comblé dans l'immédiat et moi j'ai besoin d'être aimé, désiré, cajoler, alors tant que je ne trouverai rien de sur je ne peux pas réagir ni me rebeller et de toute façon le problème est réglé sachant que je ne reverrai plus Dae , HyunSu n'aura plus de raison d'être en colère contre moi .

Ceux qui ne le connaisse pas le juge trop vite comme étant un garçon dérangé, imbu de lui même et près à tuer pour réussir, mais moi je sais comment il fonctionne, ce qui l'a rendu comme ça ... Il a une pression monstre sur les épaules, il se doit de réussir pour venir briller au cotés des membres de sa famille déjà étoilés, ceux sont de grands danseurs, et si jamais lui échoue il sera renié .Alors je conçois totalement que ces contraintes le ronges de l'intérieur et le fassent se métamorphoser en un garçon sans cœur ,capable des pires horreurs pour gagner .
Mes pas me mènent jusqu'au parc, je ne sais pas pourquoi ,je n'ai pas trop réfléchis durant ma progression jusqu'à mon appartement et ce n'est pas sérieux .Je dois être plus prudent, il fait nuit et il n'y a pas grand monde dans les rues , restons vigilent . Je fais le tour du parc et au moment de passer devant la seconde sortie j'aperçois une silhouette, un grand corps large mais fin, des cheveux noir de jais et un teins, de ce que je peux en voir, foncé comme le mien est clair. Je me mord la lèvre, les battements de mon cœur s'emballent, c'est un signe j'en suis sur, je dois le rattraper sinon il n'y aura plus jamais d'après entre nous.
Je me précipite derrière lui sans faire de bruit, je manque de trébuché, j'ai même oublié comment marcher tant mon esprit et obnubilé par lui ...seulement lui et notre amitié.
Mon bras se tend au dessus de sa tête et mes doigts passent dans ses cheveux, il s'est arrêté alors les yeux fermés je le laisse se retourner vers moi, ma main à présent calée dans sa nuque, j'accepte qu'il me repousse, au moins j'aurai essayer jusqu'au bout de sauver notre lien .

Nos regards se croisent quand je lève mes rideaux de cils, on se fixe le rouge au joues, je m'en veux, si il pouvait comprendre le remord qui me ronge rien qu'en fixant mes iris troubles ...J'ai oublié d'essuyer mes joues, elles doivent être creuser par des cillons de larmes, mais tant pis marre de faire le fort devant lui, à quoi bon si je ne le suis pas avec les autres? Avec beaucoup, beaucoup d'hésitation je me rapproche encore plus de lui, et finis par nouer mes bras autour de son cou, et appuyer ma joue sur son torse, je veux oublier cette soirée, ne plus jamais en reparler ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwon Dae Hyun

avatar

dreamer.
reality is wrong , dreams are for real.

Messages : 124
Date d'inscription : 25/02/2013
ambition : prouver à tous que je vaux de l'or

MessageSujet: Re: Just stay with me tonight !   Dim 24 Mar - 15:16

Je marche, j’ai froid, et puis d’un coup je sens une main dans mes cheveux... j’ai mon coeur qui bat à mille, il n’y a que lui pour faire ça, alors je me retourne, et finalement je vois bien que c’est lui, j’ai pas rêvé. Je sais pas quoi dire... il me regarde comme ça et on dit rien, je vois qu’il a pleuré et ça me fait mal, j’y suis en partie pour quelque chose je suis certain... du coup, je me mords la lèvre. Puis quand il se sert contre moi, alors là je crois que je vais tomber dans les pommes... je me sens vraiment plus léger... il veut pas vraiment qu’on se voit plus, j’en étais sur, ou plutôt je l’avais tellement espérer, tellement fort que ça a dû s’exaucer.

Je pose mes mains dans son dos, je le garde contre moi, j’ai pas envie qu’il parte, mais le sentir contre moi comme ça... puis je me gèle en vérité, je tremble un peu, et en parlant aussi, ça se ressent, j’ai besoin d’un bain chaud et de dormir sous ma couette... je crois que demain je pourrais pas assister à son cours... je vais être malade et puis je suis épuisé par cette histoire.

« Tu devrais.... tu devrais pas... te serrer contre moi... tu vas choper la crève toi aussi... »

Je trouve rien de mieux à dire, je sais, mais en même temps je sais pas quoi penser de cette discussion puis de ce baiser en fait. Du coup, je le pousse doucement, mais je tiens toujours sa main, parce que j’ai pas envie qu’il croit que je le repousse, il a tendance à croire ça si facilement ! Enfin, je sais pas trop quoi faire, on devrait peut-être parler ? Mais j’ai pas envie d’aborder le sujet, je suis fatigué... les affaires sont trempées... je peux même pas lui essuyer les joues en plus il va surement dire que c’est froid et que je suis un idiot. Je me mords la lèvre et je soupire finalement, marre de prendre des gants, je sais pas, ça m’est jamais arrivé, je vais pas commencer maintenant... enfin, c’est pas le moment.

« Écoute... on devrait oublier tout ça... j’ai pas envie qu’on se fasse la gueule... »

Mais y’a quelque chose que je pourrais pas oublier... je suis certain que c’est lui, que c’est de sa faute et je peux pas m’empêcher de le penser, c’est une intuition, c’est comme ça... je suis sur. Il pourra pas m’enlever ça de la tête, chaque fois que je le verrais, si je le vois un jour, j’aurais envie de lui faire la peau et je pense que ça sera réciproque parce que je lui prends sa place à vouloir protéger Hyo Dae... mais il a qu’à le faire s’il est si chouette que ça ! Aish, je dois pas m’énerver, ça sert à rien. Mieux vaut pas en parler.

« Hyo Dae... fait attention à toi quand même... »

Je peux rien dire d’autre, c’est ce que j’ai le droit de dire en tant qu’ami... et pas plus, pas moins, car il voulait que ce soit ça... ou du moins, c’est ce que je croyais vouloir au début et je me rends bien compte que je suis plus proche de lui en vérité... donc, voilà, je me mords la lèvre, j’ai pas envie de dire plus, il sait de quoi je veux parler... je vais pas lui faire de dessin, il fera attention. Si je le vois encore plus mal en point alors que j’agirais en ami... je crois que là il pourra pas m’empêcher de lui crever les yeux à cet enfoiré. Bref, il vaut mieux pas que j’y pense.

« Tu veux... que je te raccompagne ? Au moins jusque dans ta rue ? »

Proposition stupide... mais tant qu’à faire, je sais qu’il est vraiment pas à l’aise la nuit, alors je vais pas le laisser se démerder sous prétexte qu’on s’est disputé, se serait profiter de ses faiblesses et je suis pas comme ça, je m’en voudrais en plus s’il lui arrivait quelque chose, parce que là ce serait vraiment de ma faute. Je me mords encore la lèvre, je voudrais le prendre dans mes bras pour le rassurer, mais je vais m’abstenir, parce que c’est pas à moi de le faire, mais aussi... parce que je suis trempé et que c’est pas vraiment le moment... on devrait aller dormir et réfléchir à tout ça dans la nuit... ou bien oublier, ce serait beaucoup plus simple. Mon lit m’appelle d’ailleurs, vraiment très fort... mais je vais faire l’effort de le raccompagner... à moins qu’il veuille un peu trainer, mais je voudrais pas le retenir sachant que l’autre lui ferait surement un bordel s’il sait qu’il était avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conley Hyo Dae

avatar

miser.
never turned around to stop.

Messages : 83
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 28
ambition : Réussir en tant que danseur étoile

MessageSujet: Re: Just stay with me tonight !   Dim 24 Mar - 15:56

Je suis soulagé, il ne m'en veut pas, il ne m'en veut plus . Je lui souris et décide de m'essuyer les joues de moi même, je n'attendais pas qu'il le fasse même si j'ai affreusement envie qu'il me touche, rien que pour être encore un peu plus rassuré . Je lui souris, lui à les lèvres presque violettes, il ne s'est pas séché en sortant de la douche et en plus ses fringues étaient trempés,c'est ça qui le rendra malade pas ses cheveux mouillés . Je ne sais pas trop quoi faire et quand il me demande de prendre soin de moi je baisse la tête et acquiesce silencieusement, raffermissant ma prise sur ses doigts osseux . On va devoir se séparer, il commence à ce faire tard, et je dois être rentré avant vingt-deux heure pour assuré les cours de demain et avoir une chance d'aller voir un médecin avant d'aller à la fac.

"Promis, oui tu as raison, n'y repensons plus, je suis désolé pour tout ce que j'ai pu dire ... mais ne fais plus jamais ça ."

Je devais lui dire, le mettre en garde. Je regrette d'avoir dû le menacer, mais il fallait qu'il comprenne que rentrer sous ma douche était déplacer et me faire la morale encore plus. Il n'aurait pas dû prendre à la légère le fait que je ne voulais pas me dévoilé, autant physiquement que moralement, ma vie privée ne le concerne pas, mon corps dénudé encore moins . Je n'ai plus envie de me serrer contre lui ou de l'embrasser, je crois que j'ai compris la leçon . Nous n'avons plus quinze ans, nous ne pouvons plus agir sur des coups de têtes, car nos actes ont beaucoup trop de conséquence maintenant ou tout du moins nous en prenons vraiment conscience une fois adulte .
J'aimais l'insouciance que j'avais enfant et que j'ai gardé jusqu'à mon arrivé en Corée du Sud, je ne me sens jamais concerné par quoi que ce soit, si j'ai envie d'embrasser un garçon si gentil avec moi ,si enclin à prendre soin de moi et tout aussi désireux de cet échange alors je ne me retiens pas .
DaeHyun a juste tout foiré parce qu'il n'a aucune idée de ce que le mot flirter veut dire . Je n'éprouve plus la même amertume, je suis un mec qui se fait vite au chose et qui continu d'avancer, tant pis pour lui , tant pis pour le Nous qui ne se concrétisera jamais .

"Non, rentre chez toi . Je vais partir de mon coté aussi, seul. Bonne nuit et à demain peut être "

Je lui fais un petit signe de la main et traverse la rue, je sais que nous habitons à l'opposé l'un de l'autre et c'est tant mieux, je n'aurai pas aimé le sentir derrière mon dos, à me scruter de loin . Si jamais nous reprenons notre amitié là où nous l'avons laissé et qu'il recommence à être si présent, à s'affirmer comme le protecteur de notre duo je le calmerai tout de suite, parce que ce n'est pas le rôle qu'il est censé tenir .
Il fait nuit noir, il est clair que ce n'est pas rassurant et que je suis à l'affut du moindre bruit suspect, j'ai la boule au ventre mais peut importe ce qui peut m'arriver sur ce chemin qui mène à chez moi, je ne regretterai pas d'avoir refuser l'offre de DaeHyun, je vais diminuer nos entrevues en dehors des cours, parce qu'elles n'auront plus lieux d'être . Je lui donnerai des cours en parallèle de ceux à la fac quand je le déciderai, mais ça s'arrêtera là , pour le moment en tout cas .

Une fois à l'appartement j'ai l'agréable surprise -ou pas, de retrouver HyunSu endormi sur le canapé. Un sourire au lèvre je m'approche de lui et glisse une main dans ses cheveux, attendrit . Mes gestes sont tendre , quémandeurs d'attention,les larmes remontent, ces agréables souvenirs passés en compagnie de Dae resurgissent ,tout ça est finit , et c'est à cause de lui.
Sans faire plus de bruit je me glisse contre le corps fin de mon "copain "et le laisse me serrer, il dort ce n'est qu'un réflex, mais au moins lui ne m'a pas repousser .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Just stay with me tonight !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Just stay with me tonight !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (maya) "For tonight, it's just the two of us"
» I JUST DIED IN YOUR ARMS TONIGHT
» How do you stay on your feet when on every street it's trick or treat ... and tonight it's trick
» In the jungle, the mighty jungle... [Jungle de Moon]
» Traduction à jour et (un peu) enrichie de la doc sur l'API Nabz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
black diamonds :: ✖ fly to seoul :: ∞ kangnam :: résidences :: studio de kwon dae hyun-